Contre la suite du monde - 15h
Premier Acte presents

Contre la suite du monde - 15h

February 15th 2020
3:00 pm / Doors: 2:30 pm

870 de Salaberry, Québec, QC, Canada
For more information about this event, please contact Premier Acte at info@premieracte.ca.

Buy Tickets

« Je suis vieux et majoritaire. C’est moi qui parle partout. J’entends partout ma voix dire que notre époque est épouvantable, médiocre, égoïste, insipide, insignifiante, superficielle. […] Je me tourne vers ce que les choses ont été parce que je suis dépassé par ce qui est à venir. Le spectre de ma propre fin. Je pense comme Hamlet quand il dit : “The time is out of joint.” Le temps est désarticulé, démis, déboîté, disloqué, le temps est détraqué, traqué et détraqué, dérangé, à la fois déréglé et fou. Le temps est hors de ses gonds, le temps est déporté, hors de lui-même, désajusté. »

Perdus dans un espace entre l’enfance et la sénilité, trois individus sans histoires confessent leur décrochage par rapport au monde qui les entoure. Oui, ils ont lâché prise. Ils sont sidérés, en colère, dans le déni, désabusés, attachants et ridicules. Absurde et cathartique, leur rencontre les place devant les échos de leur propre vide.

En intervenant sur l’environnement sonore et vidéo, le trio assemble des fragments de souvenirs, de réflexions philosophiques et de commentaires haineux glanés sur Internet pour découvrir comment nous avons collectivement bifurqué vers un futur si sombre. En solo ou en choeur, tous se mettent en scène pour témoigner des derniers soubresauts d’un monde qui ne sait pas comment finir. Et si on amorçait la fin, au lieu de l’attendre dans l’inertie ?

Dans Contre la suite du monde, les artistes multidisciplinaires Claire Renaud et Jean-François Boisvenue explorent nos dérives citoyennes et notre épuisement politique dans un essai poético-philosophique alliant théâtre et arts numériques.

Checking availabilities...

« Je suis vieux et majoritaire. C’est moi qui parle partout. J’entends partout ma voix dire que notre époque est épouvantable, médiocre, égoïste, insipide, insignifiante, superficielle. […] Je me tourne vers ce que les choses ont été parce que je suis dépassé par ce qui est à venir. Le spectre de ma propre fin. Je pense comme Hamlet quand il dit : “The time is out of joint.” Le temps est désarticulé, démis, déboîté, disloqué, le temps est détraqué, traqué et détraqué, dérangé, à la fois déréglé et fou. Le temps est hors de ses gonds, le temps est déporté, hors de lui-même, désajusté. »

Perdus dans un espace entre l’enfance et la sénilité, trois individus sans histoires confessent leur décrochage par rapport au monde qui les entoure. Oui, ils ont lâché prise. Ils sont sidérés, en colère, dans le déni, désabusés, attachants et ridicules. Absurde et cathartique, leur rencontre les place devant les échos de leur propre vide.

En intervenant sur l’environnement sonore et vidéo, le trio assemble des fragments de souvenirs, de réflexions philosophiques et de commentaires haineux glanés sur Internet pour découvrir comment nous avons collectivement bifurqué vers un futur si sombre. En solo ou en choeur, tous se mettent en scène pour témoigner des derniers soubresauts d’un monde qui ne sait pas comment finir. Et si on amorçait la fin, au lieu de l’attendre dans l’inertie ?

Dans Contre la suite du monde, les artistes multidisciplinaires Claire Renaud et Jean-François Boisvenue explorent nos dérives citoyennes et notre épuisement politique dans un essai poético-philosophique alliant théâtre et arts numériques.

Refunds
No refunds
Exchanges
Up to 30 days before the event starts
Free for children
No free access
Access for persons with mobility impairment
Yes
Free for Accompanying Person
No

Un très petit stationnement avec horodateur est disponible sur place. 
Il est aussi possible de stationner dans les rues environnantes. 

Upcoming Events