Les Grands Ballets Russes
Centre d'art de Richmond présente

Les Grands Ballets Russes

5 mai 2018
14h00 – 17h00 / Entrée: 13h00

1010, rue Principale Nord, Cleveland, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Centre d'art de Richmond à centredartrichmond@gmail.com.

Achat de billets

Achat de billets

Le Centre d'Art de Richmond présente une conférence de Jean-Pierre Labiau sur Les Grands Ballets Russes.
Par la suite, Cynthia Pigeon et Les Ballets Classiques de Richmondprésenteront Les Sylphides.

Samedi le 5 mai à 14h00 au coût de 8$ à la billetterie du Centre d'Art ou 8$ + frais en ligne.

Pour la petite histoire

Les Ballets russes de Serge Diaghilev

Entre 1909 et 1929, les Ballets russes de Diaghilev révolutionnent l’univers de la danse, laissant une empreinte durable sur les relations de cet art avec la musique et les arts visuels. Les Ballets russes se sont tout d’abord des danseurs exceptionnels dont les noms restent intimement liés à l’histoire de la danse : Pavlova, Karsavina, Fokine, Lifar et surtout Nijinsky. Mais, grâce à Diaghilev, les chorégraphies se construisent sur des musiques contemporaines composées par Stravinski, Prokofiev, Debussy ou Ravel. Pour la création des décors et des costumes, Diaghilev fait appel à des artistes de premier plan, les Russes Bakst, Benois et Roerich, mais aussi Picasso, Braque, de Chirico ou Matisse. Aujourd’hui, des œuvres comme L’Oiseau de feu ou Le Sacre du Printemps sont considérées comme des jalons de l’art du XXe siècle. L'impressionnante culture artistique de Diaghilev alliée à une perspicacité et une audace sans pareil lui ont permis de réaliser ce projet aussi ambitieux que génial.

Jean-Pierre Labiau

Historien de l’art, détenteur d’une maîtrise es arts de l’Université Laval à Québec, Jean-Pierre Labiau a été éducateur au Musée du Québec, adjoint à la conservation au Musée des beaux-arts du Canada, conservateur de l’art canadien au Musée des beaux-arts de Montréal et conservateur aux expositions au Musée national des beaux-arts du Québec. C’est dans le cadre de ses fonctions de conservateur aux expositions qu’il a travaillé sur la présentation à Québec des Ballets russes de Diaghilev… une exposition préparée par le Victoria & Albert Museum de Londres. 

Cynthia Pigeon

Passionnée de danse classique, Cynthia Pigeon débute dès l’âge de 6 ans à l’École de Ballet Classique de Montréal avec Madame Thérèse Ménard. Elle gradue ses niveaux secondaires et collégiaux aux Grands Ballets Canadiens. Par la suite, elle entamera une magnifique carrière de ballerine professionnelle dans plusieurs compagnies canadiennes, américaines et russes en dansant dans les ballets tels que Casse-Noisette, Coppélia, Les Sylphides, Giselle et La Belle au Bois dormant. Au fil du temps, elle se dévoile une seconde passion : l’enseignement. Elle réussit à jumeler ses deux carrières avec succès et fondent Les Ballets Classiques de Richmond en mai 2013.

Productions originales chorégraphiées par Mme Pigeon : Pierre et le Loup, Alice au pays des merveilles, Casse-Noisette et Peter Pan.

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

Le Centre d'Art de Richmond présente une conférence de Jean-Pierre Labiau sur Les Grands Ballets Russes.
Par la suite, Cynthia Pigeon et Les Ballets Classiques de Richmondprésenteront Les Sylphides.

Samedi le 5 mai à 14h00 au coût de 8$ à la billetterie du Centre d'Art ou 8$ + frais en ligne.

Pour la petite histoire

Les Ballets russes de Serge Diaghilev

Entre 1909 et 1929, les Ballets russes de Diaghilev révolutionnent l’univers de la danse, laissant une empreinte durable sur les relations de cet art avec la musique et les arts visuels. Les Ballets russes se sont tout d’abord des danseurs exceptionnels dont les noms restent intimement liés à l’histoire de la danse : Pavlova, Karsavina, Fokine, Lifar et surtout Nijinsky. Mais, grâce à Diaghilev, les chorégraphies se construisent sur des musiques contemporaines composées par Stravinski, Prokofiev, Debussy ou Ravel. Pour la création des décors et des costumes, Diaghilev fait appel à des artistes de premier plan, les Russes Bakst, Benois et Roerich, mais aussi Picasso, Braque, de Chirico ou Matisse. Aujourd’hui, des œuvres comme L’Oiseau de feu ou Le Sacre du Printemps sont considérées comme des jalons de l’art du XXe siècle. L'impressionnante culture artistique de Diaghilev alliée à une perspicacité et une audace sans pareil lui ont permis de réaliser ce projet aussi ambitieux que génial.

Jean-Pierre Labiau

Historien de l’art, détenteur d’une maîtrise es arts de l’Université Laval à Québec, Jean-Pierre Labiau a été éducateur au Musée du Québec, adjoint à la conservation au Musée des beaux-arts du Canada, conservateur de l’art canadien au Musée des beaux-arts de Montréal et conservateur aux expositions au Musée national des beaux-arts du Québec. C’est dans le cadre de ses fonctions de conservateur aux expositions qu’il a travaillé sur la présentation à Québec des Ballets russes de Diaghilev… une exposition préparée par le Victoria & Albert Museum de Londres. 

Cynthia Pigeon

Passionnée de danse classique, Cynthia Pigeon débute dès l’âge de 6 ans à l’École de Ballet Classique de Montréal avec Madame Thérèse Ménard. Elle gradue ses niveaux secondaires et collégiaux aux Grands Ballets Canadiens. Par la suite, elle entamera une magnifique carrière de ballerine professionnelle dans plusieurs compagnies canadiennes, américaines et russes en dansant dans les ballets tels que Casse-Noisette, Coppélia, Les Sylphides, Giselle et La Belle au Bois dormant. Au fil du temps, elle se dévoile une seconde passion : l’enseignement. Elle réussit à jumeler ses deux carrières avec succès et fondent Les Ballets Classiques de Richmond en mai 2013.

Productions originales chorégraphiées par Mme Pigeon : Pierre et le Loup, Alice au pays des merveilles, Casse-Noisette et Peter Pan.

Jean-Pierre Labiau

Historien de l’art, détenteur d’une maîtrise es arts de l’Université Laval à Québec, Jean-Pierre Labiau a été éducateur au Musée du Québec, adjoint à la conservation au Musée des beaux-arts du Canada, conservateur de l’art canadien au Musée des beaux-arts de Montréal et conservateur aux expositions au Musée national des beaux-arts du Québec. C’est dans le cadre de ses fonctions de conservateur aux expositions qu’il a travaillé sur la présentation à Québec des Ballets russes de Diaghilev… une exposition préparée par le Victoria & Albert Museum de Londres. 

Événements à venir