Mourir tendre

Mourir tendre

Alors qu’une éclipse plonge tout un pays dans une obscurité que l’on croit devoir durer cent ans, Perpétue et Alexandre – qui ne sont pas sans rappeler Roméo et Juliette – sont projetés dans un drame qui les sépare. Perpétue veut à tout prix un enfant de son amoureux, malgré les injustices et la violence qu’elle a subies du père de ce dernier, l’obligeant à fuir.

Personne ne peut l’empêcher de réaliser son désir. Elle poursuit son irrémédiable errance sous les yeux d’un choeur de spectres insensibles à sa douleur, ne gardant de sa plainte, de son cri, que le ton de son funeste récit.

De l'auteur haïtien Guy Régis Jr., Mourir tendre est une création qui sort des sentiers habituels, se donnant des airs de concert électro-tragique pour nous parler de la friabilité de la vie, de la folie de notre monde : l'amour, le désir, l'exil, le viol, mais aussi la vie, la persistance, la résilience.