Spectacle de la rentrée de l'AGE UQTR
CFOU 89,1 FM présente

Spectacle de la rentrée de l'AGE UQTR

6 septembre 2017
18h00 / Entrée: 17h00

3351 boul des Forges, Trois-Rivières, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter CFOU 89,1 FM à dgcfou@uqtr.ca.

Achat de billets

Pour la 4e édition du spectacle extérieur de la rentrée de l’AGE UQTR présenté par CFOU 89,1 FM, ce sont Les Cowboys Fringants, précédés de Canailles et de Foreign Diplomats qui performeront sur la scène Vidéotron dès 18 h 00 le 6 septembre.

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

Pour la 4e édition du spectacle extérieur de la rentrée de l’AGE UQTR présenté par CFOU 89,1 FM, ce sont Les Cowboys Fringants, précédés de Canailles et de Foreign Diplomats qui performeront sur la scène Vidéotron dès 18 h 00 le 6 septembre.

Le stationnement de l'UQTR sera gratuit à partir de 17h00 le 6 septembre jusqu'à 8h du matin le 7 septembre ! 

Les Cowboys Fringants

Les Cowboys sont de retour en force avec Octobre, un 9e album d’une grande puissance musicale, plein d’humanité, à la fois poétique et engagé. Le groupe reprend là où il excelle : portraits de personnages, portraits de société, portrait de son époque. Touchantes ballades, critique sociale et humour décapant. Sur scène, ça explose avec toute l’énergie possible : l’unique quatuor s’entoure de deux batteurs  qui ne ménagent pas leurs efforts !

Chaque soir un événement.

Canailles

C’est une carnaval de belle histoire entamée dans l’insouciance d’une amitié qui s’abreuve en été et qui en a gardé la communauté. Des (mé)tisseurs des roots nord-américaines qui ont absorbé la noce et tout le folk qui vient avec: la dichotomie entre l’épanchement du samedi soir et le repentir du dimanche au matin.

Ramassés avec des instruments dans les mains, les membres de Canailles sont autodidactes d’un genre mâtiné à l’instinct, riche de différents ailleurs parce que le monde est beau et grand. Y croisant entre autres le old-time, le gospel et le blues, des dégaines de jadis propulsées par un mur du son acoustique et fier d’aujourd’hui.

Formée en 2010, la formation compte plus de 400 concerts, comme un sport pour la vie, à la grandeur du Québec et au Canada, de Dawson City à la grande scène des FrancoFolies de Montréal, de Lafayette en Louisiane jusqu’en France et en Belgique, de l’Allemagne à l’île de La Réunion, en passant par le festival Woodstock en Pologne, où elle a joué devant plus de 10 000 punks.

La bande a offert un EP en 2010, qui a sarclé le chemin à Manger du bois, un premier album paru en 2012, réalisé par l’incomparable Socalled et mixé par Philip Bova (Feist, Bell Orchestre, Stars). L’année de sa sortie, celui-ci s’est gréé de deux nominations à l’ADISQ (Album country et Choix de la critique), de deux prix Panache au GAMIQ (Spectacle de l’année et Album country), d’une nomination en tant que Francophone Group / Artist of the Year aux Indie Awards de la Canadian Music Week, y raflant du même coup le prix pour Emerging Artist of the Year – Francophone. S’en est suivi le deuxième album Ronds-points en 2014, réalisé par Éric Villeneuve (Bernard Adamus), qui s’est valu une nomination à l’ADISQ (Album country) et un autre prix Panache au GAMIQ (Album roots).

Pis après quelques rituelles retraites d’écriture en chalet, ça se poursuit au printemps 2017 avec la parution d’un troisième record, Backflips, réalisé par Tonio Morin-Vargas. Des nouvelles chansons testées en masse dans les salles et les festivals d’un bord et de l’autre de l’Atlantique, pour rythmer du mangeage de spaghatt’ autant que pour virer carnaval. Un assortiment de souffles pour continuer de ne pas se laisser mourir la patate.

Foreign diplomats

Originaire des Laurentides, Foreign Diplomats voit le jour en 2010. Après quelques apparitions scéniques, la formation apparaît sur le radar des Disques Indica qui lui offrent un contrat de disque. De cette nouvelle association paraît un premier EP en 2013. Avec cette nouvelle carte de visite, Foreign Diplomats assure la première partie de plusieurs artistes de renom (Half Moon Run, Violent Femmes, Alex Nevsky, Phantogram… ), se produit en tête d’affiche dans de nombreux clubs au Québec et s’offre même un spectacle dans le prestigieux cadre du Festival International de Jazz de Montréal au cours de l’été 2014. C’est fort de cette expérience que le quintette entre en studio l’automne suivant avec le réalisateur Brian Deck (Modest Mouse, Sams Roberts, Iron & Wine, The Shins, Counting Crows… ). Un an plus tard, cette collaboration accouche de Princess Flash qui paraît le 9 octobre 2015. L’indie-rock accrocheur de Foreign Diplomats s’y pare de touches électroniques et sert de trame sonore à des textes souvent très sombres. Avec ce premier album, la formation prend une autre dimension, multiplie les prestations et s’affiche dans quelques grands festivals en 2016 : Canadian Music Week, Festival d’été de Québec, Osheaga Festival Musique et Arts… Foreign Diplomats marche ainsi avec assurance sur les traces du succès de ses camarades de label Half Moon Run et The Franklin Electric.