Grimskunk
Événements 7 présente

Grimskunk

24 novembre 2017
21h00 / Entrée: 20h00

40 rue Roi, Sorel-Tracy, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Marine Cabaret à marinecabaret@live.ca.

Achat de billets

Points de vente:
CACTUS CAFÉ
30 rue Roi, Sorel-Tracy
(450) 742-8208 
Lundi au Vendredi 11h à 22h
Samedi & dimanche 16h à 22h

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

Points de vente:
CACTUS CAFÉ
30 rue Roi, Sorel-Tracy
(450) 742-8208 
Lundi au Vendredi 11h à 22h
Samedi & dimanche 16h à 22h

Grimskunk

Formé en 1988 aprés plusieurs années passées sous le nom de Fatal Illness, Grimskunk compte parmi les pionniers de la scène rock alternative au Québec. Les premiers enregistrements du groupe sont le témoignage de cette longue marche à travers un Québec vierge de toute structure de diffusion pour ce style musical. Autumn Flowers (1991), Exotic Blend (1992), Rooftop Killer (1993), Grimskunk (1994) et Meltdown (1995) s’imposent comme une explosion punk-rock-métal, nuancée de quelques envolées progressives et psychédéliques. Rapidement, une vision internationaliste de son développement s’impose à la formation. Alors que Grimskunk passe des clubs aux salles prestigieuses de grande capacité, le quintette commence à se sentir à l’étroit au Québec. Après avoir traversé le Canada, le groupe met le cap sur l’Europe et les États-Unis. De ces nombreux périples, il enrichit ses nouvelles chansons d’influences des musiques du monde comme en attestent ses disques Fieldtrip (1998) puis, dans un registre plus pop, Seventh Wave (2002). Avec la même passion, Grimskunk cultive son indépendance en créant sa propre étiquette de disques, Disques Indica, en 1997. En plus de ses propres productions, le groupe y accueille de nombreux acteurs de la scène locale pétris de talents mais en mal de structures : Les Trois Accords, Dobacaracol, Vulgaires Machins, Caféïne... et aussi plusieurs artistes étrangers réputés dont Tryo, Joseph Arthur, The Cat Empire. Après plus de vingt années d’activités, Grimskunk dépasse allègrement le cap des 1.000 spectacles en carrière (devant plusieurs centaines de milliers de spectateurs) incluant de multiples apparitions dans des festivals internationaux prestigieux. Le groupe témoigne de cette passion pour la scène sur son CD/DVD Live + DVD unplugged (2003). En 2006, Grimskunk revient au devant de l’affiche avec la parution du disque Fires under the Road et se lance dans une nouvelle tournée de plus de trois ans du Canada à l’Europe. En forme de bilan, paraît la compilation vinyle Sunkadelic en avril 2011 qui, loin d’annoncer la fin de la formation, voit plutôt Grimskunk se projetter vers l’avenir avec une vaste tournée européenne et une implantation en Australie en 2012 où le groupe enregistre son album Set Fire!.

Avec Blackvoid et Carotté

Enfant terrible de La Bottine Souriante, Carotté germe dans les sillons du Comté de Portneuf à l’iniative de Médé Langlois. Digne héritier d’une lignée d’agriculteurs en activité depuis 1667, cet «agro-punk» cultive les accords comme la terre, avec passion. Si Médé grandit dans les décibels du punk-rock, il tombe également dans la musique traditionnelle comme Obélix dans la potion magique. C’est dans cet esprit qu’il associe Max Doré et Éric Roberge, deux compagnons de route de ses années agitées, au groupe traditionnel Les Quêteux composé d’Étienne Bourré-Denis, Simon et Manuel Lavallée. Des musiciens qui comptent plus de 20 ans d’expérience sur la scène québécoise et des centaines de spectacles à travers la province et jusqu’en Europe.
Après avoir labouré et semé plusieurs airs originaux et autres reprises, Carotté récolte enfin les fruits de son dur labeur en lançant chez Slam Disques en 2015 son premier album Punklore et Trashdition. Réalisé par Vincent Peake (Groovy Aardvark, Grimskunk) avec la complicité de Pierre Rémillard (Vulgaires Machins, Voivod, Mononc Serge & Anonymus… ) derrière la console, le groupe définit son propre style qu’il qualifie de «punk-trad». Carotté propose ainsi une étonnante recette à base de compositions originales et de standards du terroir québécois à la sauce punk-rock. Une veillée improbable entre La Bolduc et les Sex Pistols à laquelle la formation convie le public.