Balkis, chante-moi ton corps - Hommage à Nizar Qabbani
Alchimies, Créations et Cultures presents

Balkis, chante-moi ton corps - Hommage à Nizar Qabbani

In-person Event
March 25th 2022
8:00 pm – 10:00 pm / Doors: 7:00 pm

6505 Rue St-Hubert, Montréal, QC, Canada
For more information about this event, please contact Festival du Monde Arabe de Montréal at fma@festivalarabe.com.

Buy Tickets

Chant : Rami Badr & Najla Jaffel

Musiciens : Mohamed Masmoudi (oud), Mourad Haji (violon), Nizar Tabcharani (qanoun), Ziad Chbat (ney) et Joseph Khoury (percussions)
 
Pour ce spectacle de chansons dédié à la figure emblématique arabe de l’Amour, le grand poète syrien Nizar Qabbani, les chanteurs aux voix puissantes, Najla Jaffel et Rami Badr s’entoureront de musiciens de talent pour entonner le répertoire lyrique et sensuel du poète le plus populaire et le plus lu du monde arabe. Ensemble, ils entameront le répertoire des plus beaux textes chantés de celui qu’on nomma sans hésitation le poète de la Femme.
 
La Femme a toujours été dans la poésie le joyau de la nature et l’archétype de la beauté. Mais parmi les poètes contemporains, c’est à Nizar Qabbani que revient la palme de la souveraine distinction. À travers ses poèmes d’une rare intensité, il s’adresse directement aux femmes arabes, leur chante ses louanges, leur fait la cour, leur adresse ses plus beaux vers en les mettant sur un piédestal. La puissance de ses textes était telle, que les plus grands chanteurs se disputaient l’acquisition de ses paroles pour leurs chansons. Fairouz, Oum Kalthoum, Abdel Halim Hafez, ou encore Kadim Al Sahir, ne sont que quelques noms parmi la pléthore d’artistes qui courtisait son attention. Mais lui, toujours, courtisait la Femme qu’il célébrait, chantant avec élégance et romantisme le corps féminin, l’amour clandestin, la passion fiévreuse et l’interdit brûlant, à la manière d’un poète courtois à la flamme contagieuse.
 
À travers cet hommage poignant, le public sera invité à se plonger et à (re)découvrir les paroles bouleversantes d’un artiste hors-norme, mises en musique par les plus grands musiciens et chanteurs. Ce florilège de chansons sera placé sous le signe d’un hommage au corps et à la majesté de ses amours aux innombrables parfums.

Checking availabilities...

Chant : Rami Badr & Najla Jaffel

Musiciens : Mohamed Masmoudi (oud), Mourad Haji (violon), Nizar Tabcharani (qanoun), Ziad Chbat (ney) et Joseph Khoury (percussions)
 
Pour ce spectacle de chansons dédié à la figure emblématique arabe de l’Amour, le grand poète syrien Nizar Qabbani, les chanteurs aux voix puissantes, Najla Jaffel et Rami Badr s’entoureront de musiciens de talent pour entonner le répertoire lyrique et sensuel du poète le plus populaire et le plus lu du monde arabe. Ensemble, ils entameront le répertoire des plus beaux textes chantés de celui qu’on nomma sans hésitation le poète de la Femme.
 
La Femme a toujours été dans la poésie le joyau de la nature et l’archétype de la beauté. Mais parmi les poètes contemporains, c’est à Nizar Qabbani que revient la palme de la souveraine distinction. À travers ses poèmes d’une rare intensité, il s’adresse directement aux femmes arabes, leur chante ses louanges, leur fait la cour, leur adresse ses plus beaux vers en les mettant sur un piédestal. La puissance de ses textes était telle, que les plus grands chanteurs se disputaient l’acquisition de ses paroles pour leurs chansons. Fairouz, Oum Kalthoum, Abdel Halim Hafez, ou encore Kadim Al Sahir, ne sont que quelques noms parmi la pléthore d’artistes qui courtisait son attention. Mais lui, toujours, courtisait la Femme qu’il célébrait, chantant avec élégance et romantisme le corps féminin, l’amour clandestin, la passion fiévreuse et l’interdit brûlant, à la manière d’un poète courtois à la flamme contagieuse.
 
À travers cet hommage poignant, le public sera invité à se plonger et à (re)découvrir les paroles bouleversantes d’un artiste hors-norme, mises en musique par les plus grands musiciens et chanteurs. Ce florilège de chansons sera placé sous le signe d’un hommage au corps et à la majesté de ses amours aux innombrables parfums.