Corps vulnérables et liens poétiques avec Marie-Noëlle Goy
L'Artère, art de la danse et du mouvement presents

Corps vulnérables et liens poétiques avec Marie-Noëlle Goy

From March 9th to 11th 2021
9:30 am – 11:30 am / Doors: 9:15 am

336 rue du Roi, Québec, QC, Canada
For more information about this event, please contact L'Artère, art de la danse et du mouvement at inscriptions@larteredanse.ca.

Buy Tickets

Pour bénéficier du tarif Membre de L'Artère, c'est ici.

╱╱╱╱╱

Cet atelier est déployé en collaboration avec Le Papillon blanc danse.

╱╱╱╱╱

Dans l'espace et le temps de la maladie, la danse réintroduit du jeu, de la sensualité, du plaisir à ressentir, à découvrir le mouvement, à mieux vivre de façon individuelle voire collective.

Les classes proposées sont inspirées de sept années d’expérience de corps dansants en proximité de corps souffrants ou empêchés. Il s’agit dans ces ateliers de questionner l’artiste danseur·se sur sa pratique, sur la manière dont il·elle la vit au quotidien avec les limites qu’elle s’impose et de confronter l’artiste en un parallèle de proximité avec la vulnérabilité, la maladie, la perte d'autonomie corporelle ou mentale.

Les milieux de santé abritent des émotions intenses et interrogent la vie, la mort, la souffrance, la maladie, le corps... des corrélations fortes avec l'artiste et son art! Ces correspondances invitent le·la danseur·se à s’ouvrir vers lui·elle-même touchant ses capacités humaines et d’empathie. Des chemins qui l’amènent à être plus conscient·e quant à son propre mouvement et ses formes d'expressions.

Par des propositions de jeux et d’états de corps empreints d’une certaine vulnérabilité, il s’agit d’explorer la vieillesse en nous, la personne limitée. Une invitation à ouvrir l'espace et le temps du sensible, de l'extrême sensibilité, du lien, de la perte d’autonomie et de l'autonomie, de sa propre capacité d'exister, de sa propre reconnaissance interne. Il s’agit également d’entrer dans un espace d’authenticité, d’ouverture et tenter de se dés-identifier aux maux, à la souffrance, au temps qui passe, à son propre corps et rôles – être capable d'exister en tant que sujet non réductible à la maladie et en tant que sujet non enfermé dans une fonction.

Jour 1 – se connaître
Jour 2 – se connecter
Jour 3 – se dévoiler

No matter the situation, you can cancel your purchase and get a refund from the event organizer. The prescribed period begins from the time the sale is concluded until June 25th 2021. En savoir plus

Checking availabilities...

Pour bénéficier du tarif Membre de L'Artère, c'est ici.

╱╱╱╱╱

Cet atelier est déployé en collaboration avec Le Papillon blanc danse.

╱╱╱╱╱

Dans l'espace et le temps de la maladie, la danse réintroduit du jeu, de la sensualité, du plaisir à ressentir, à découvrir le mouvement, à mieux vivre de façon individuelle voire collective.

Les classes proposées sont inspirées de sept années d’expérience de corps dansants en proximité de corps souffrants ou empêchés. Il s’agit dans ces ateliers de questionner l’artiste danseur·se sur sa pratique, sur la manière dont il·elle la vit au quotidien avec les limites qu’elle s’impose et de confronter l’artiste en un parallèle de proximité avec la vulnérabilité, la maladie, la perte d'autonomie corporelle ou mentale.

Les milieux de santé abritent des émotions intenses et interrogent la vie, la mort, la souffrance, la maladie, le corps... des corrélations fortes avec l'artiste et son art! Ces correspondances invitent le·la danseur·se à s’ouvrir vers lui·elle-même touchant ses capacités humaines et d’empathie. Des chemins qui l’amènent à être plus conscient·e quant à son propre mouvement et ses formes d'expressions.

Par des propositions de jeux et d’états de corps empreints d’une certaine vulnérabilité, il s’agit d’explorer la vieillesse en nous, la personne limitée. Une invitation à ouvrir l'espace et le temps du sensible, de l'extrême sensibilité, du lien, de la perte d’autonomie et de l'autonomie, de sa propre capacité d'exister, de sa propre reconnaissance interne. Il s’agit également d’entrer dans un espace d’authenticité, d’ouverture et tenter de se dés-identifier aux maux, à la souffrance, au temps qui passe, à son propre corps et rôles – être capable d'exister en tant que sujet non réductible à la maladie et en tant que sujet non enfermé dans une fonction.

Jour 1 – se connaître
Jour 2 – se connecter
Jour 3 – se dévoiler

Refunds
Until June 25th 2021

Upcoming Events