Icône USA: George Crumb
Ensemble Lunatik présente

Icône USA: George Crumb

7 octobre 2016
20h00 – 22h30 / Entrée: 19h00

20 rue Dauphine, Québec, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Espace Hyperion à jocelyn.desrochers@espacehyperion.ca.

Achat de billets

Titre du concert Icône USA: George Crumb

Programme complet:

CRUMB – Eleven Echoes of Automn, pour violon, flûte, clarinette, piano

SOKOLOVIC – Secret de Polichinelle, pour violon, violoncelle, clarinette, piano

BELZILE – Anaphora (création), pour violoncelle, flûte, clarinette, piano

LEBLANC- …and the flesh was made word, pour violon, violoncelle, flûte, clarinette, piano

LANG – Sweet air (from child), pour violon, violoncelle, flûte, clarinette, piano

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

Titre du concert Icône USA: George Crumb

Programme complet:

CRUMB – Eleven Echoes of Automn, pour violon, flûte, clarinette, piano

SOKOLOVIC – Secret de Polichinelle, pour violon, violoncelle, clarinette, piano

BELZILE – Anaphora (création), pour violoncelle, flûte, clarinette, piano

LEBLANC- …and the flesh was made word, pour violon, violoncelle, flûte, clarinette, piano

LANG – Sweet air (from child), pour violon, violoncelle, flûte, clarinette, piano

Localisation :

L’Espace Hypérion se situe au 20 rue Dauphine, Québec, Qc. G1R 3W8, tout à côté du Palais Montcalm juste derrière la porte Kent au coin des rues Dauphine et d’Auteuil.

 

Comment s’y rendre :

En voiture ou en autobus avec les parcours 3-7-11-21-25 qui vous déposeront directement devant le bâtiment.

 

Stationnements souterrains et autres :

Le stationnement souterrain payant de la Place d’Youville situé au 965 Place d'Youville, Québec, G1R 3P1, (418) 694-9662, est au coût 18 $ de 8 h 00 du matin jusqu'à 16 h 00 et passe ensuite au coût de 10 $ pour la soirée à partir de 16 h 00, ce coût étant valide pour 12 heures consécutives jusqu'à 8 h 00  le lendemain matin. Une entrée/sortie se situe directement sur la rue Dauphine à environ 200 pieds de notre édifice.

Le stationnement souterrain de l’Hôtel de Ville de Québec est au coût de 8,00 $ maximum par jour pour 12 heures consécutives et est situé à deux (2) coins de rue de notre bâtiment.

Vous pouvez également garer votre voiture dans les rues avoisinantes affichant des panneaux ‘’60 minutes’’. Les panneaux ‘’60 minutes’’ ne sont pas en vigueur en semaine après 18 h 00 et les fins de semaine ou bien utiliser les parcomètres payants des rues avoisinantes.

L'Ensemble LUNATIK

Patrick Giguère, codirection artistique

Patrick Giguère est le détenteur d’une maîtrise en composition de l’Université Laval, sous la direction du compositeur Éric Morin. Il a débuté, en septembre 2014, un doctorat au Birmingham Conservatoire (Royaume-Uni) sous la supervision des compositeurs Joe Cutler et Howard Skempton. Outre ses fonctions auprès de l’Ensemble Lunatik, il est le directeur artistique de l’organisme Erreur de Type 27 qui produit des concerts de musique nouvelle à Québec. Son dynamisme lui a permis de remporter la bourse récompensant le Leadership artistique décernée par l’Université Laval en 2010 et en 2011. Ses activités de recherche-création ont été subventionnées par le Fonds Québécois de recherche sur la société et la culture (2011-2013, 2014-2017) et par le Conseil des arts et des lettres du Québec. Le concert Sensuelles cordes (E27), dont il a signé la direction artistique en mai 2014, s’est classé finaliste aux prix Opus dans la catégorie Concert de l’année – Québec.

Fabienne Gosselin, piano et codirection artistique

Fabienne Gosselin est titulaire d’une maîtrise en interprétation du piano obtenue à l’Université de Montréal en 2009 sous la supervision de Jimmy Brière. Elle a également participé à plusieurs stages d’interprète, au centre d’Arts d’Orford en piano, et au Domaine Forget en musique nouvelle avec le NEM et Lorraine Vailancourt. Grâce à l’obtention d’une bourse de perfectionnement offerte par Première Ovation (Ville de Québec), elle a aussi été initiée à la direction d’orchestre par le chef Airat Ichmouratov. Elle s’est joint à l’Ensemble Lunatik en 2012 en tant que pianiste, et en est codirectrice artistique depuis 2015. Particulièrement sensible au répertoire contemporain et à la musique de création, elle collabore également avec Erreur de type 27. Avec la violoncelliste Marie-Loup Cottinet, elle a co-créé la musique du court-métrage expérimental Échos, par la vidéaste Anne-Marie Bouchard. Pro-active et dynamique dans son milieu, elle s’est classée finaliste au gala Femmes de Mérite (YWCA Québec 2015) dans la catégorie Arts et Culture. Installée depuis 2009 dans la ville de Québec, elle y enseigne le piano et la théorie musicale, et agit régulièrement comme accompagnatrice en milieu académique et professionnel.

Marie-Loup Cottinet, violoncelle

Marie-Loup Cottinet a complété sa maîtrise en musique de chambre à l’Université Laval en 2014 auprès de Ryan Molzan et du quatuor Arthur-Leblanc. La recherche de sonorités au violoncelle est une préoccupation constante que le langage de la musique nouvelle lui permet d’explorer et d’exprimer de manière très personnelle. Dès le baccalauréat, elle s’implique pour la création d’œuvres d’étudiants de la Faculté de musique. Créer du répertoire actuel est, à son avis, un devoir de musicien. Devoir auquel elle prend un plaisir certain en participant à la fondation de l’Ensemble Lunatik en 2009.  Marie-Loup Cottinet collabora avec l’Orchestre d’Hommes Orchestre/ Théâtre Rude Ingénierie/ Jacynthe Carrier en 2015 lors du Carrefour International de Théâtre en jouant dans le parcours « Où vas-tu quand tu dors en marchant? ».  Le Bureau de l’APA l’amène aussi à se produire un peu partout avec le spectacle La Jeune-Fille et la Mort, depuis 2010 : Montréal, Québec, York (É.U.), Limoges et Nantes (France), Mons (Belgique). Avec Fabienne Gosselin, Marie-Loup créa la musique pour le projet « Écho » de l’artiste en art vidéo Anne-Marie Bouchard. Gérante depuis maintenant 4 ans pour l’Orchestre Symphonique de l’Université Laval, Marie-Loup enseigne également à l’école Anne-Hébert, à La Camaradière et à l’Arquemuse.

Mélanie Évrard, violon

Dès l’âge de 4 ans, Mélanie entreprit l’étude du violon. Très vite passionnée par cet instrument, elle entre à 16 ans au Conservatoire Royal de musique de Liège (Belgique) où elle décroche un «Premier Prix de Violon avec la plus grande distinction », salué par le « Prix Charlier » décerné par le jury. Elle se produit au Théâtre de la Place à Liège dans la pièce Genèse II d’Ivan Viripaev, qui sera repris au festival d’Avignon, à Paris, en Italie et au Canada. Également passionnée de musique de chambre, elle a été : 1er violon du «Quatuor à cordes MP4» avec qui elle a effectué plusieurs enregistrements, second violon du quatuor Edding (en musique ancienne) et a formé le duo «Francis Poulenc».  Elle est titulaire de deux maîtrises en interprétation et en pédagogie musicale ainsi que d’un baccalauréat en sciences de l’éducation. Mélanie a également organisé des stages musicaux en Belgique pendant 3 ans et a été promue « Citoyenne d’honneur » en 2005 pour ces projets musicaux. Mélanie enseigne l’éveil musical et le violon à Québec depuis maintenant trois ans. Elle est également étudiante au doctorat en éducation musicale à l’université Laval et assistante de recherche au laboratoire Mus-alpha dirigé par Jonathan Bolduc titulaire de la Chaire de recherche du Canada en musique et apprentissages. Depuis l’automne 2014, elle est aussi étudiante en maîtrise en interprétation à l’Université Laval. Mélanie donne régulièrement des formations musicales aux enseignants dans différents établissements éducatifs au Québec. Elle transmet également sa passion en enseignant le violon à l’école Arquemuse tout en se produisant régulièrement sur scène en musique de chambre.

Marie-Ève Paquin, flûte

Marie-Ève Paquin a complété sa maîtrise en interprétation à l’Université Laval en 2012 auprès d’Anne Thivierge. Elle est également titulaire d’un baccalauréat en interprétation (classe d’André Papillon) et d’un baccalauréat en enseignement de la musique. Elle a aussi fait des études de deuxième cycle en didactique instrumentale, dont les activités de recherches ont reçu l’appui du Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH). Son expérience au sein des grands ensembles de la Faculté de musique ainsi que du Grand orchestre des jeunes de Québec lui ont permis de côtoyer plusieurs chefs, dont Airat Ichmouratov, Richard Lee, René Joly et Gilles Auger.  D’ailleurs, elle a joué comme soliste au sein de l’Ensemble à vent et de l’Orchestre symphonique de la Faculté de musique, notamment après avoir remporté la première position au concours soliste de la Faculté en 2011. Au cours des dernières années, Marie-Ève a pris part à différents concerts et enregistrements à Québec, que ce soit à la Faculté de Musique (concert Philip Glass, atelier de musique baroque, classe de composition, etc.), ou lors d’autres événements comme la Nuit de la création ou la Symphonie des mille avec l’OSQ. Marie-Ève fait présentement partie de la formation Ô-Duo et de l’Ensemble Lunatik. Elle est également fondatrice de l’école de musique Les petites notes où elle enseigne la flûte traversière et l’éveil musical.

Samuel Desgagné Rousseau, clarinette

Titulaire d’une maîtrise en didactique instrumentale (2012) et d’un baccalauréat en interprétation de la clarinette (classe de Marcel Rousseau)(2010) à l’Université Laval de Québec, Samuel Desgagné Rousseau poursuit présentement ses études de deuxième cycle en eutonie. Membre de l’Ensemble Vents et Percussions de Québec (EVPQ) à la chaise de petite clarinette depuis 2006 et de l’Ensemble Lunatik depuis le tout début, il se produit en concert plusieurs fois par année. Samuel a participé à plusieurs évènements au cours de sa formation, tels des concerts conjoints avec l’OSQ et le quatuor Arthur-Leblanc, des enregistrements à la faculté de musique de l’Université Laval, la Nuit de la création, ainsi que  divers concours et concerts. Samuel enseigne également la clarinette en cours privé et en petits groupes.

Alexanne Trudelle-Caron, violon

Alexanne Trudelle-Caron entreprend l’apprentissage du violon à l’école de musique Jésus-Marie de Lévis en 1997 auprès de Maryse Violette. Trois ans plus tard, elle commence l’apprentissage de l’alto, parallèlement à ses cours de violon. Elle jouera de cet instrument principalement en musique de chambre et à l’orchestre. À ce jour, elle se considère tout autant violoniste qu’altiste. Elle est avant tout chambriste. Elle complète en 2009 un baccalauréat en violon, interprétation classique, sous la direction de Jean-Luc Plourde à l’Université Laval. Pendant ses études, elle perfectionne l’alto en musique de chambre sous la tutelle plus qu’inspirante du Quatuor Arthur-Leblanc. Elle obtient en 2012 un diplôme de maîtrise en violon en interprétation classique à l’Université Laval auprès de Brett Molzan, ainsi qu’un diplôme de maîtrise en musique de chambre en violon et alto en 2014. De 2006 à 2014, elle fut alto solo dans l’Orchestre symphonique de l’Université Laval. Elle occupe ce poste dans l’Orchestre symphonique de Lévis depuis 2009. Elle fut alto solo également dans l’ensemble à cordes La Sinfonia de Québec entre 2013 et 2015 et y occupe présentement le poste de violon II solo. Elle a participé, à titre d’étudiante, à plusieurs concerts conjoints avec Les Violons du Roy ainsi qu’avec l’Orchestre symphonique de Québec. Elle a donné de nombreux récitals avec le pianiste Jean-François Mailloux grâce à la Relève Musicale sous la direction de Reynald Lavoie et participe à leurs activités musicales depuis 2009. Elle enseigne le violon et la formation auditive à l’école de musique Jésus-Marie de Lévis depuis 2006. Elle a récemment accepté le poste de professeur de violon à l’École de Musique de Montmagny et au Collège de Champigny. Elle est altiste dans La Fresque, un nouvel ensemble baroque professionnel sur la scène musicale de Québec. Elle se produit régulièrement lors d’événements variés dans la région de Québec et ses environs, avec diverses formations.