DHRUPAD - SONS PRIMORDIAUX
CENTRE CULTUREL KABIR présente

DHRUPAD - SONS PRIMORDIAUX

9 juin 2018
19h30 – 21h30 / Entrée: 19h00

4014 rue de le Fabrique, Saguenay, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Centre Culturel Kabir à info@centrekabir.com.

Achat de billets

Le Dhrupad représente la plus ancienne tradition musicale classique survivant en Inde. Il a pris ses racines dans la déclamation des hymnes védiques, et s'est graduellement développé pour devenir une forme artistique indépendante, possédant sa grammaire complexe propre. Chanté à l'origine dans les temples, il a pris son essor sous les rois moghols et rajpoutes.

Ce style de chant nécessite la pratique du Nada Yoga, par lequel, grâce à plusieurs pratiques yogiques, le chanteur augmente la résonance interne de son corps, et parvient à faire résonner le son en le dirigeant librement dans la zone du nombril à la tête. Ceci lui permet d'utiliser toute une palette de tonalités subtiles et de microtons.

Un concert de Dhrupad commence par l'Alap, qui représente le développement lent et élaboré d'un Raga (mode) utilisant des modèles mélodiques coulant librement. L'élaboration de l'Alap se fait sur les syllables d'un mantra 'Om antaran tvam, taran taaran tam, ananta Hari Narayan Om' ,  qui signifie 'Seigneur, conduis-moi de l'obscurité vers la lumière'. Les phrases d'Alap sont très lentes et contemplatives au début, mais le tempo augmente progressivement, et dans les passages rapides des ornements vigoureux et gais prennent le dessus. L'Alap présente toute une variété d'émotions humaines: sérénité, compassion, sensualité, pathos, étrangeté, colère et héroisme.


L'Alap est suivi par une composition agrémentée d'improvisations rythmiques, et accompagnée par un tambour nommé  Pakhawaj (l'ancêtre du Tabla). Dans cette musique les notes ne sont pas traitées comme des points fixes, mais comme des entités fluides possédant d'infinies couleurs microtonales. La musique est profondément spirituelle et méditative, une forme d'adoration.

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

Le Dhrupad représente la plus ancienne tradition musicale classique survivant en Inde. Il a pris ses racines dans la déclamation des hymnes védiques, et s'est graduellement développé pour devenir une forme artistique indépendante, possédant sa grammaire complexe propre. Chanté à l'origine dans les temples, il a pris son essor sous les rois moghols et rajpoutes.

Ce style de chant nécessite la pratique du Nada Yoga, par lequel, grâce à plusieurs pratiques yogiques, le chanteur augmente la résonance interne de son corps, et parvient à faire résonner le son en le dirigeant librement dans la zone du nombril à la tête. Ceci lui permet d'utiliser toute une palette de tonalités subtiles et de microtons.

Un concert de Dhrupad commence par l'Alap, qui représente le développement lent et élaboré d'un Raga (mode) utilisant des modèles mélodiques coulant librement. L'élaboration de l'Alap se fait sur les syllables d'un mantra 'Om antaran tvam, taran taaran tam, ananta Hari Narayan Om' ,  qui signifie 'Seigneur, conduis-moi de l'obscurité vers la lumière'. Les phrases d'Alap sont très lentes et contemplatives au début, mais le tempo augmente progressivement, et dans les passages rapides des ornements vigoureux et gais prennent le dessus. L'Alap présente toute une variété d'émotions humaines: sérénité, compassion, sensualité, pathos, étrangeté, colère et héroisme.


L'Alap est suivi par une composition agrémentée d'improvisations rythmiques, et accompagnée par un tambour nommé  Pakhawaj (l'ancêtre du Tabla). Dans cette musique les notes ne sont pas traitées comme des points fixes, mais comme des entités fluides possédant d'infinies couleurs microtonales. La musique est profondément spirituelle et méditative, une forme d'adoration.

UDAY BHAWALKAR

UDAY BHAWALKAR est l’une des figures phares du genre musical « dhrupad » et sa présence contribue à cette reconnaissance croissante et populaire.
Le Dhrupad est l’une des plus anciennes formes de musique du nord de l’Inde et Uday a su en conserver ses nuances majestueuses et subtiles.
Il développe un style unique, profondément imprégné du « ras » (saveur) et du « bhaav » (émotion) propres au raga.
Cela apporte une mélodie créative enrichie d’une intonation précise, propre à ce style musical.
Uday consacre plus de 12 années à étudier et à vivre dans la tradition « guru-shishya parampara » auprès d’Ustad Zia Fariduddin DAGAR (vocaliste) et Ustad Zia Mohiuddin DAGAR (instrumentiste-Rudra-veena), les imposants piliers de la tradition Dhrupad.
Durant cette période, ils lui permettront de parfaire une concentration simple et complète sur le son et la musique elle-même.
Dans cette relation intime, les « Ustads » lui donneront volontairement leur connaissance, lui apportant le sens profond du « raga » et un état complet d’intégrité.
La particularité de son style, fait qu’il est capable de communiquer avec toutes sortes d’audiences.
Depuis sa première performance à Bhôpal en 1985, Uday a participé à de nombreux festivals et évènements tant en Inde, qu’à l’étranger : Europe, USA, Canada, Mexico, Singapour…

Événements à venir