Science pour tous / Marie-Ève Naud

Science pour tous / Marie-Ève Naud

13 décembre 2018
19h00 – 21h00 / Entrée: 18h00

4200 rue Ontario Est, Montréal, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Comité musique Maisonneuve au +1 514-872-2200.

Achat de billets

Les Exoplanètes

Marie-Ève Naud sera remplacer par Frédérique Baron

Étudiante au doctorat/PhD candidate

Institut de recherche sur les exoplanètes (iREx)

Université de Montréal

Frédéric Baron se passionne pour l’étude des exoplanètes et pour l’astrobiologie, la science qui étudie les possibilités de vie ailleurs dans l’Univers. Depuis la découverte en 1995 de la première planète en orbite autour d’une étoile autre que notre soleil, les astronomes ont confirmé l’existence de plusieurs milliers d’exoplanètes. Des milliers d’autres candidates ont aussi été répertoriées incluant des planètes rocheuses semblables à la Terre. Au cours de la prochaine décennie, la nouvelle génération de télescopes permettra pour la première fois à sonder l’atmosphère de planètes extrasolaires — comme la nôtre — pour y trouver de la vapeur d’eau et, possiblement, des signatures de vie, telles l’oxygène, l’ozone et le méthane.

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

Les Exoplanètes

Marie-Ève Naud sera remplacer par Frédérique Baron

Étudiante au doctorat/PhD candidate

Institut de recherche sur les exoplanètes (iREx)

Université de Montréal

Frédéric Baron se passionne pour l’étude des exoplanètes et pour l’astrobiologie, la science qui étudie les possibilités de vie ailleurs dans l’Univers. Depuis la découverte en 1995 de la première planète en orbite autour d’une étoile autre que notre soleil, les astronomes ont confirmé l’existence de plusieurs milliers d’exoplanètes. Des milliers d’autres candidates ont aussi été répertoriées incluant des planètes rocheuses semblables à la Terre. Au cours de la prochaine décennie, la nouvelle génération de télescopes permettra pour la première fois à sonder l’atmosphère de planètes extrasolaires — comme la nôtre — pour y trouver de la vapeur d’eau et, possiblement, des signatures de vie, telles l’oxygène, l’ozone et le méthane.

Métro Pie IX, autobus 139 sud

Stationnement sur les rues avoisinantes.

Événements à venir