Golestan
Festival Accès Asie présente

Golestan

9 mai 2019
20h00 / Entrée: 19h30

305 Avenue du Mont-Royal E, Montréal, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Festival Accès Asie à info@accesasie.com.

Achat de billets

Né d’une initiative du Festival Accès Asie, le projet Golestan présente aujourd’hui sa 6e édition. Signifiant « jardin de fleur » en persan, le concert Golestan, réunira à nouveau les cultures d’Asie avec le violoncelliste Jake Charkey, le percussionniste Ziya Tabassian et la danseuse Veronica Simas de Souza.

Les trois artistes, issus de différents horizons, se sont rencontrés à Mumbai, en Inde, où ils ont exploré le langage musical indien. Jake Charkey, violoncelliste d’origine américaine, s’est spécialisé dans les ragas indiens avec le grand maître de violon Padmabhushan Dr. N. Raja, tandis que Ziya Tabassian, a exploré le langage des tablas auprès du grand maître Pandit Yogesh Samsi. De son côté, la danseuse d’origine péruvienne, Veronica Simas de Souza, a une formation en danses orientales avec une spécialisation en danse Kathak, acquise en Inde, auprès de Sunayana Hazarilal.

Ensemble, ils présenteront une création basée sur la musique et la danse indienne, persane et orientale. Entremêlant les ragas de la musique indienne et les maqâms de la musique orientale, les talas de la musique indienne et les iqâs de la musique orientale, ils vont interpréter un spectacle où une musique et une danse nouvelle seront nées des traditions ancestrales.

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

Né d’une initiative du Festival Accès Asie, le projet Golestan présente aujourd’hui sa 6e édition. Signifiant « jardin de fleur » en persan, le concert Golestan, réunira à nouveau les cultures d’Asie avec le violoncelliste Jake Charkey, le percussionniste Ziya Tabassian et la danseuse Veronica Simas de Souza.

Les trois artistes, issus de différents horizons, se sont rencontrés à Mumbai, en Inde, où ils ont exploré le langage musical indien. Jake Charkey, violoncelliste d’origine américaine, s’est spécialisé dans les ragas indiens avec le grand maître de violon Padmabhushan Dr. N. Raja, tandis que Ziya Tabassian, a exploré le langage des tablas auprès du grand maître Pandit Yogesh Samsi. De son côté, la danseuse d’origine péruvienne, Veronica Simas de Souza, a une formation en danses orientales avec une spécialisation en danse Kathak, acquise en Inde, auprès de Sunayana Hazarilal.

Ensemble, ils présenteront une création basée sur la musique et la danse indienne, persane et orientale. Entremêlant les ragas de la musique indienne et les maqâms de la musique orientale, les talas de la musique indienne et les iqâs de la musique orientale, ils vont interpréter un spectacle où une musique et une danse nouvelle seront nées des traditions ancestrales.

Ziya Tabassian

Ziya Tabassian a commencé à jouer du tombak (tambour iranien) à l’âge de 10 ans. Après une brève période d’initiation en Iran, il poursuit sa formation en autodidacte à Montréal, sa ville d’adoption. De 1994 à 2001, il étudie la percussion classique occidentale avec Julien Grégoire et obtient un baccalauréat en percussion de l’Université de Montréal. Explorateur infatigable, il poursuit ses recherches personnelles et suit des cours avancés avec Bahman Rajabi, Aziz Alami, Trichy Sankaran, Mısırli Ahmet, Shree Sundarkumar et Yogesh Samsi. En tant que percussionniste, Ziya s’intéresse à la musique ancienne (médiévale, Renaissance et baroque), ainsi qu’à la musique contemporaine et la musique du monde. Il se produit avec de nombreux ensembles, dont l’Ensemble Caprice, Regard Persan et a donné des concerts dans plus de 40 pays. Ziya a de nombreux albums à son actif avec de grands ensembles et artistes. Il a récemment sorti son deuxième album solo, Le cercle des cycles, issu de ses recherches sur les cycles rythmiques et de nouvelles techniques sur le tombak.

Jake Charkey

Jake Charkey commence à jouer du violon à l’âge de 6 ans. Après un an de souffrance et de cacophonie, son père lui offre un violoncelle et c’est le début d’une longue histoire. Après avoir terminé sa formation à la Shepherd School of Music de Huston, Texas, il cherche à élargir ses compétences musicales et son vocabulaire et s’intéresse à la musique Hindoustani. Il commence des études à Toronto auprès du joueur de sarangi, Aruna Narayan, qui l’invite à adapter la musique au violoncelle plutôt qu’à apprendre un instrument indien. Disciple du célèbre violoniste Padmabhushan Dr. N. Rajam, Jake collabore avec de nombreux artistes tels que Arijit Singh, Pritam, Jeet Gangully, Clinton Cerejo, Hariharan, Master Saleem, Taufiq et Fazal Qureshi, Louiz et Gino Banks, Dhruv Ghanekar, Sangeeta Shankar, Shantanu Moitra, Stephen Devassy, Shankar Tucker, etc. En 2015, Jake lance Rose Productions avec Veronica Simas de Souza, une start-up musicale dédiée à la construction de ponts musicaux entre l’Inde et l’Amérique du Nord.

Veronica Simas de Souza

Très demandée en tant qu’interprète, chorégraphe et instructrice, Veronica Simas de Souza a la capacité innée de tisser les nuances et textures subtiles de la musique orientale en mouvements. Elle a une formation en danse qui inclut des études et des spectacles dans les formes de danse du Moyen-Orient, moderne et latine, et a suivi une formation intensive en kathak avec Padma Shri Sunayana Hazarilal, à la manière des Banaras de Jankiprasad. En tant qu’éducatrice, Veronica collabore avec diverses communautés d’apprenants aux plus hauts niveaux de la recherche artistique et de la pensée critique. Veronica est la seule danseuse professionnelle sud-américaine diplômée en kathak.

Événements à venir