Kalyug : A Queer Cabaret in the Age of Darkness
Festival Accès Asie présente

Kalyug : A Queer Cabaret in the Age of Darkness

3 mai 2019
21h00 / Entrée: 20h00

4848 Boul. Saint-Laurent, Montréal, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Festival Accès Asie à info@accesasie.com.

Achat de billets

Dans les philosophies hindoues et du sous-continent indien, Kalyug (Kali Yuga) se réfère au 4e et dernier cycle du monde, celui qui précède sa destruction et sa renaissance.

Connu sous la dénomination d’un âge sombre, Kalyug fait référence à une période de temps où les ressources de la terre sont épuisées et où les êtres humains sont entraînés par la peur, la précarité et le désir de dominer. En cette période, nous nous éloignons d’une vie vertueuse et causons des torts considérables et des destructions à la terre, aux autres, à nous-mêmes.

À une époque où nous vivons une crise environnementale sans précédent, avec des tensions raciales et des sentiments anti-immigrés croissants et où des attaques contre les communautés LGBTQ+ ont cours, Kalyug : A Queer Cabaret in the Age of Darkness, rassemble une génération d’artistes asiatiques de la relève, queer et trans, afin qu’iels puissent partager leurs vérités, qu’iels puissent mettre en lumière leurs vécus et qu’iels puissent créer de la magie guérissante en ce temps d’obscurité.

Kalyug : A Queer Cabaret in the Age of Darkness sera orchestrée et animée par Kama La Mackerel avec The Balcony, Jess Tran, Seckin Sinar, Naya Salamé, Shin Ling, Yassi Vile et Laila Gulabi, artistes LGBTQ+ oeuvrant en poésie, art de la parole, musique et danse.

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

Dans les philosophies hindoues et du sous-continent indien, Kalyug (Kali Yuga) se réfère au 4e et dernier cycle du monde, celui qui précède sa destruction et sa renaissance.

Connu sous la dénomination d’un âge sombre, Kalyug fait référence à une période de temps où les ressources de la terre sont épuisées et où les êtres humains sont entraînés par la peur, la précarité et le désir de dominer. En cette période, nous nous éloignons d’une vie vertueuse et causons des torts considérables et des destructions à la terre, aux autres, à nous-mêmes.

À une époque où nous vivons une crise environnementale sans précédent, avec des tensions raciales et des sentiments anti-immigrés croissants et où des attaques contre les communautés LGBTQ+ ont cours, Kalyug : A Queer Cabaret in the Age of Darkness, rassemble une génération d’artistes asiatiques de la relève, queer et trans, afin qu’iels puissent partager leurs vérités, qu’iels puissent mettre en lumière leurs vécus et qu’iels puissent créer de la magie guérissante en ce temps d’obscurité.

Kalyug : A Queer Cabaret in the Age of Darkness sera orchestrée et animée par Kama La Mackerel avec The Balcony, Jess Tran, Seckin Sinar, Naya Salamé, Shin Ling, Yassi Vile et Laila Gulabi, artistes LGBTQ+ oeuvrant en poésie, art de la parole, musique et danse.

Kama La Mackerel

Originaire de l’île Maurice, Kama La Mackerel est une artiste multidisciplinaire, écrivaine, éducatrice et médiatrice culturelle qui a élu domicile à Montréal. Elle est la fondatrice de GENDER B(L)ENDER, l’unique micro ouvert LGBTQ+ de Montréal, la fondatrice et la directrice artistique de Our Bodies, Our Stories, un programme de mentorat artistique pour les QTBIPOC (Queer & Trans, Black, Indigenous, People of Colour) et la commissaire de The Self-Love Cabaret. L’oeuvre de vie de Kama, son travail communautaire et sa pratique artistique s’entrelacent autour des thèmes de la décolonialité, de la justice, de l’amour, de la guérison et de l’engagement pour la construction de relations.

The Balcony

The Balcony est un duo de musique pop-rock / folk acoustique formé en 2015 et composé de Rhys Sheng et T.Y Jung, tous deux immigrants arrivés à Montréal très jeunes. Le duo a été nommé d’après le lieu de rencontre de leur enfance entre leurs deux appartements, affectueusement surnommé « The Balcony ». Leur première chanson The Balcony est consacrée à leur amitié qui dure depuis une décennie. Rhys est un artiste vidéo, interprète et écrivain qui vient de terminer ses études en communication au Collège Vanier. T.Y étudie à l’Université de Montréal. Danseur et interprète de théâtre musical, il a travaillé avec des compagnies locales telles que Mainline Theatre et Centaur Theatre.

Seckin Cinar

Seckin Cinar est un chorégraphe, interprète, acteur, danseur, poète, professeur de yoga et musicien émergent basé à Montréal. Après avoir étudié les arts de la scène à Istanbul et travaillé comme acteur et danseur, il a immigré à Montréal en 2018. Il est toujours à la recherche du bon canal pour exprimer sa voix artistique dans ce nouveau pays. Il est actuellement en formation chez True North Insight, où il pratique le bouddhisme, et étudie avec Echart Tolle à l’Echart Tolle School of Awakening.

Naya Salamé

Naya Salamé est une artiste libanaise interdisciplinaire. Elle est née et a grandi à Beyrouth et a récemment déménagé à Tiohtiá: ke / Montréal. Elle s’intéresse à l’exploration des questions d’espoir, de rétablissement et de transformation dans un monde violent, patriarcal et colonial.

Jess Tran

Jess Tran est le.a plus jeune enfant d’une famille de réfugiés vietnamiens. Né.e et élevé.e à Oskana Kasetaki / Regina, iel habite maintenant à Tiohtiá: ke / Montréal.

Shin Ling

Shin Ling est un artiste multidisciplinaire qui aime développer et trouver de nouvelles façons de créer de l’art à travers la photographie, la poésie, l’art journal, le chant et la pratique du ukulélé. Croyant fermement que l’art devrait être une expérience de guérison, d’empathie et de connexion, elle explore des pensées et des idées authentiques par rapport à son expérience; celles-ci incluent le genre, la race, la sexualité et la santé mentale. Elle termine actuellement un programme d’études en communication et une mineure en éducation à l’Université Concordia. Elle adore le thé vert et le chocolat!

Yassi Vile

Yassi Vile est une Asiatique de l’Est adoptée et queer. Dans un franglais cassé et bégayant, elle chemine à travers la vie en équilibrant ses traumas et ses espoirs. Elle croit en la magie intrinsèque que portent en elles les femmes et personnes féminines racisé.e.s et au trépas éventuel de l’hétéro-cis-suprématie blanche. Toutes ses histoires mélangent peine et joie, pour ensuite les enrober d’honnêteté et d’attention.

Laila Gulabi

Avec ses lip-syncs de Bollywood, Soca et les nouveaux hits italiens, vous êtes sûr de trouver votre bonheur avec Laila Gulabi (elle en drag/iel en personne), un.e drag basé.e à New York qui s’inspire de ses origines indo-guyanaises et italiennes dans son art. Son éducation à New York, une ville pleine d’immigrés fiers de leurs origines influence la vision de son art. Elle est un.e des rares drags ouvertement musulman.e et guyanais.e, et elle est déterminé.e à créer un espace pour les individus qui ont des identités similaires à travers sa pratique unique dans l’espace queer en Amérique du Nord, un monde qui est souvent homogène et éthnocentriste blanc.

Événements à venir