Kandle & The Krooks + Jane Ehrhardt
Le Cercle & District 7 Production presents

Kandle & The Krooks + Jane Ehrhardt

September 3rd 2015
9:00 pm / Doors: 8:00 pm

228, St-Joseph Est, Québec, QC, Canada
For more information about this event, please contact Le Cercle at sekou@le-cercle.ca.

Buy Tickets

Le Cercle Lab vivant & District 7 Production présentent...

Kandle
Jane Ehrhardt

•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•
Jeudi le 3 septembre 2015
LE CERCLE
228 St-Joseph Est
Portes 20h00
•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•

15$ + frais de services

Billets en vente chez Le Knock-Out, à la billetterie du Cercle et en ligne au www.lepointdevente.com

Kandle est le projet solo de Kandle Osborne, chanteuse née à Victoria, en Colombie-Britannique, dont la voix et l’écriture élégiaques témoignent d’une grande maturité.

En 2010, Kandle fait la rencontre de Sam Goldberg Jr (Broken Social Scene, Yardlets), son partenaire musical et coproducteur. Peu après leur rencontre, ils s’enferment tous deux dans un studio en sous-sol pour travailler sur le premier mini-album de la chanteuse. Paru en 2012 et encensé par la critique, cet EP, produit par le père de Kandle, Neil Osborne des 54-40, peint un monde envoûtant qui mêle chants languissants et guitares sinistres. Désireuse de se rapprocher de son partenaire et de la scène musicale florissante de Montréal, Kandle quitte Victoria et par le fait même, sa zone de confort. Sam et elle fondent rapidement un groupe, avec Jason Kent à la basse, David Deiäs à la batterie et Emmanuel Éthier de même que Tim Fletcher (The Stills) à la guitare et au clavier.

Après la sortie du mini-album, Kandle et son groupe entreprennent des tournées à travers l’Europe et le Canada, jouant entre autres à CMJ, Osheaga, POP Montréal et M pour Montréal. Kandle passe ensuite la majeure partie de 2013 à enregistrer son premier album longue durée, In Flames. Co-produit par Neil Osborne et Sam Goldberg Jr, cet album qui est finalement paru en mars 2014 inclut le premier extrait « Demon », paru en vidéo en octobre 2013. L’année 2014 fut marquante pour la carrière de Kandle, puisqu’elle et son groupe ont eu la chance de performer sur plusieurs scènes européennes et nord-américaines. En 2015, la promotion de l’album In Flames se poursuit, avec plusieurs dates de spectacles, un vidéoclip pour la chanson « Not up to me », qui s’est notamment mérité le prix « Choix des fans » au Prism Awards 2015 et une nomination dans la catégorie « Vidéo de l’année » aux Juno Awards 2015.

Depuis son arrivée dans la scène musicale de Québec il y a dix ans, Jane Ehrhardt a joué dans à peu près toutes les salles accueillant des auteurs-compositeurs au Québec et dans l’est du pays, se faisant ainsi un nom comme fière représentante du genre folk issue de la vieille capitale. Après quatre albums de chansons principalement en anglais, Jane nous présente maintenant le EP Terminus, sa première parution entièrement  en français.

Avec Terminus, on assiste à la transformation d’une artiste en pleine renaissance, d’une chanteuse qui nous invite à embarquer dans un voyage nocturne jusqu’au bout de sa délivrance. Sorte de déambulation mise en forme par une poésie simple et élégante sur fond de musique porteuse et dramatique, Terminus apporte une fraicheur à la chanson en français que les fans des sœurs McGarrigle, Lhasa del Sela ou Jim Corcoran sauront apprécier.

L’album a été co-réalisé par Jane Ehrhardt et Simon Paradis. L’enregistrement a été fait au centre-ville de Québec mais également à St-Pascal-de-Kamouraska et à St-Frédéric-de-Beauce, où quelques pistes y ont été captées. Jane est accompagnée par quelques-uns de ses acolytes habituels (les excellents Hugo LeMalt à la guitare et Renaud Pilote à la batterie), mais aussi de quelques nouveaux joueurs, dont Claudia Gagné (L’Octopus) à la basse, Kim Drouin-Radcliffe (Two Birdz) au violoncelle et Sarah Jane Johnston (Pop Léon) aux chœurs

Checking availabilities...

Le Cercle Lab vivant & District 7 Production présentent...

Kandle
Jane Ehrhardt

•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•
Jeudi le 3 septembre 2015
LE CERCLE
228 St-Joseph Est
Portes 20h00
•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•-•

15$ + frais de services

Billets en vente chez Le Knock-Out, à la billetterie du Cercle et en ligne au www.lepointdevente.com

Kandle est le projet solo de Kandle Osborne, chanteuse née à Victoria, en Colombie-Britannique, dont la voix et l’écriture élégiaques témoignent d’une grande maturité.

En 2010, Kandle fait la rencontre de Sam Goldberg Jr (Broken Social Scene, Yardlets), son partenaire musical et coproducteur. Peu après leur rencontre, ils s’enferment tous deux dans un studio en sous-sol pour travailler sur le premier mini-album de la chanteuse. Paru en 2012 et encensé par la critique, cet EP, produit par le père de Kandle, Neil Osborne des 54-40, peint un monde envoûtant qui mêle chants languissants et guitares sinistres. Désireuse de se rapprocher de son partenaire et de la scène musicale florissante de Montréal, Kandle quitte Victoria et par le fait même, sa zone de confort. Sam et elle fondent rapidement un groupe, avec Jason Kent à la basse, David Deiäs à la batterie et Emmanuel Éthier de même que Tim Fletcher (The Stills) à la guitare et au clavier.

Après la sortie du mini-album, Kandle et son groupe entreprennent des tournées à travers l’Europe et le Canada, jouant entre autres à CMJ, Osheaga, POP Montréal et M pour Montréal. Kandle passe ensuite la majeure partie de 2013 à enregistrer son premier album longue durée, In Flames. Co-produit par Neil Osborne et Sam Goldberg Jr, cet album qui est finalement paru en mars 2014 inclut le premier extrait « Demon », paru en vidéo en octobre 2013. L’année 2014 fut marquante pour la carrière de Kandle, puisqu’elle et son groupe ont eu la chance de performer sur plusieurs scènes européennes et nord-américaines. En 2015, la promotion de l’album In Flames se poursuit, avec plusieurs dates de spectacles, un vidéoclip pour la chanson « Not up to me », qui s’est notamment mérité le prix « Choix des fans » au Prism Awards 2015 et une nomination dans la catégorie « Vidéo de l’année » aux Juno Awards 2015.

Depuis son arrivée dans la scène musicale de Québec il y a dix ans, Jane Ehrhardt a joué dans à peu près toutes les salles accueillant des auteurs-compositeurs au Québec et dans l’est du pays, se faisant ainsi un nom comme fière représentante du genre folk issue de la vieille capitale. Après quatre albums de chansons principalement en anglais, Jane nous présente maintenant le EP Terminus, sa première parution entièrement  en français.

Avec Terminus, on assiste à la transformation d’une artiste en pleine renaissance, d’une chanteuse qui nous invite à embarquer dans un voyage nocturne jusqu’au bout de sa délivrance. Sorte de déambulation mise en forme par une poésie simple et élégante sur fond de musique porteuse et dramatique, Terminus apporte une fraicheur à la chanson en français que les fans des sœurs McGarrigle, Lhasa del Sela ou Jim Corcoran sauront apprécier.

L’album a été co-réalisé par Jane Ehrhardt et Simon Paradis. L’enregistrement a été fait au centre-ville de Québec mais également à St-Pascal-de-Kamouraska et à St-Frédéric-de-Beauce, où quelques pistes y ont été captées. Jane est accompagnée par quelques-uns de ses acolytes habituels (les excellents Hugo LeMalt à la guitare et Renaud Pilote à la batterie), mais aussi de quelques nouveaux joueurs, dont Claudia Gagné (L’Octopus) à la basse, Kim Drouin-Radcliffe (Two Birdz) au violoncelle et Sarah Jane Johnston (Pop Léon) aux chœurs