GALAXIE + LOUIS-PHILIPPE GINGRAS
Trou du diable présente

GALAXIE + LOUIS-PHILIPPE GINGRAS

6 avril 2018
21h30 / Entrée: 20h30

1250, Avenue De la Station, Suite 300, Shawinigan, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Trou du diable à boiler@troududiable.com.

Achat de billets

Achat de billets

Aux limites de l’électro keys et appuyé par sa souche stoner-rock fondamentale, Olivier Langevin et sa gang de Galaxie tendent à nous sortir de la torpeur hivernale en nous faisant danser. Sur une note littéraire moins introspective qu’on lui connaît et une prose toujours aussi près des soirées enivrantes dont on peine à se rappeler, Galaxie transformera le plancher de danse traditionnel en espace de défoulement!

Louis-Philippe Gingras s’assura de bien partir le spectacle. Avec ses mélodies enveloppantes et une authenticité vivifiante, Gingras s’amuse à raconter les hauts et les bas du quotidien avec dérision.

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

Aux limites de l’électro keys et appuyé par sa souche stoner-rock fondamentale, Olivier Langevin et sa gang de Galaxie tendent à nous sortir de la torpeur hivernale en nous faisant danser. Sur une note littéraire moins introspective qu’on lui connaît et une prose toujours aussi près des soirées enivrantes dont on peine à se rappeler, Galaxie transformera le plancher de danse traditionnel en espace de défoulement!

Louis-Philippe Gingras s’assura de bien partir le spectacle. Avec ses mélodies enveloppantes et une authenticité vivifiante, Gingras s’amuse à raconter les hauts et les bas du quotidien avec dérision.

GALAXIE

Galaxie présente enfin l’attendu, Phénoménal, premier extrait de l’album Super Lynx Deluxe qui paraîtra sur les disques Lazy At Work le 2 février prochain! Gonflé à bloc, la suite de Zulu (Lazy At Work, 2015, Gagnant à l’ADISQ de l’album alternatif et du groupe de l’année en 2015) se donne des airs polissons, et déploie toute l’étendue d’un univers polyglotte et libéré.

La force de frappe de Galaxie – tant sur scène que sur bandes – est aujourd’hui prouesse indéniable. Urgente sur la forme, méticuleusement peaufinée sur le fond, la musique concoctée par Olivier Langevin taille une brèche au cœur d’un rock féroce et l’entraîne vers des zones dansantes et décomplexées avec une aisance et une singularité dont eux seuls sont capables. Rendue sur scène avec l’aide de ses complices de longue date, Fred Fortin, Pierre Fortin, Karine Pion, Jonathan Bigras et Frank Lafontaine, les guitares rugissent et les sons claquent de partout. À l’écoute, force est de constater que Super Lynx Deluxe nous présente un homme et une formation en pleine possession de leurs moyens – et au sommet d’un art, qui se propulse vers des sphères tenant carrément du prodige. Évidemment la distorsion se fait toujours aussi rugueuse, les textes sont clamés avec cette irrévérence et ce timbre décalé qui envoûte, mais là où le rock didactique, et issu des conventions, incube ses aspirations, Galaxie n’en fait qu’une bouchée et repique de plusieurs couches bien grasses d’arrangements, d’éléments électroniques – se payant même un détour vers le scratch!

Rockeur devant l’éternel, Galaxie confirme une fois de plus son statut de force majeure dans le paysage musical québécois et présente ici un album cossu, vibrant et incarné comme peu y parviennent. De la pièce-titre à la frénétique “Magie Magie” en passant par l’aérienne “O XO OOXO” ou encore la très “typiquement-galaxienne” “Jujube”, le plaisir de renouer avec l’univers gorgé de whisky et de nuits éternelles est carrément grisant. Et, oui, une fois de plus ici, Langevin et cie vous agrippent par la nuque et ne vous laissent aller qu’une fois la leçon bien ingurgitée, et la portée proprement encaissée.

Tenez-le-vous pour dit.

LOUIS-PHILIPPE GINGRAS

Louis-Philippe Gingras est avant tout musicien. Après des études universitaires en jazz, il retourne dans son Abitibi natale et se met à écrire des paroles. Maintenant installé dans la Petite-Patrie, à Montréal, il consacre sa vie à la chanson depuis plus de cinq ans. Constructeur de vers d’oreille et guitariste de formation, Gingras aiguise son crayon, à la fois gras et précis, d’une chanson à l’autre. Félicité au Festival en chanson de Petite-Vallée (six prix), au Prix de la chanson SOCAN 2014 (nomination), au GAMIQ 2015 (nomination Album roots de l’année) et applaudi par la presse (Le Devoir, Voir). Son album Traverser l’parc (Simone Records, 2013) a amené Louis et sa troupe sur les routes du Québec et au-delà.

À l’automne 2016, il fait paraître son deuxième album complet intitulé Troisième rangée. S’éloignant du son country auquel on l’associait, Gingras approche plus que jamais chaque chanson comme un monde en soi. Le folk de pêcheur s’ornemente de musique de chambre et le rock automobile s’enjolive de cuivres solennels.

Louis-Philippe Gingras sort des délices de chansons du congélateur avec La rangée des popsicles, recueil de titres qui, au mois de juin 2017, s’ajoute à l’album Troisième rangée dans une Édition Deluxe. Regroupant les « restants de table » des sessions d’enregistrement de Troisième rangée au studio Breakglass ainsi que deux chansons inédites enregistrées avec une petite équipe de formidables et généreux musiciens pro bono, La rangée des popsicles présente des pièces feel-good-chalet assumées. Vivant (très bien) avec un diagnostic de maladie affective bipolaire depuis trois ans et ayant connu des épisodes psychotiques, Louis est, depuis 2014, porte-parole de l’Association québécoise des programmes pour premiers épisodes psychotiques (AQPPEP). Il est de plus en plus appelé à raconter son histoire et sa relation avec la maladie mentale dans des témoignages qui allient musique et sincérité.

Événements à venir