De l'intérieur
Codes d'accès présente

De l'intérieur

20 février 2019
20h00 – 22h00 / Entrée: 19h30

100, Sherbrooke E., Montréal, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Codes d'accès à info@codesdacces.org.

Achat de billets

Codes d’accès présente De l’intérieur, un concert de musique nouvelle offert par le Trio Émérillon à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, le mercredi 20 février, 20 h.

Olivier HÉBERT-BOUCHARD, piano

Charlotte LAYEC, clarinette

Elizabeth SKINNER, violon

De l’intérieur explore le jeu de l’interprète dans six pièces de répertoire rarement interprétées à Montréal et deux créations. Du souffle et du geste à l’incarnation quasi spirituelle de la musique, de l’infiniment humble et pur aux plus trafiqués des sons, de l’acoustique au traitement électronique sophistiqué, les artistes mèneront, à tour de rôle puis ensemble, l’auditeur à travers un parcours musical évolutif.

Musique de

LACHENMANN, FUJIKURA, VIVIER, ADÈS, PING YEE HO, MANOURY,

Kevin GIRONNAY et Félix-Antoine COUTU

Codes d’accès concrétise les ambitions des artistes émergents des musiques nouvelles en produisant des événements audacieux par leur forme et leur contenu ainsi qu’en concevant des contextes favorables à la prise de risques. De l’intérieur est présenté en première et réuni sur scène cinq des interprètes et des compositeurs des plus dynamiques sur la scène montréalaise.

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

Codes d’accès présente De l’intérieur, un concert de musique nouvelle offert par le Trio Émérillon à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, le mercredi 20 février, 20 h.

Olivier HÉBERT-BOUCHARD, piano

Charlotte LAYEC, clarinette

Elizabeth SKINNER, violon

De l’intérieur explore le jeu de l’interprète dans six pièces de répertoire rarement interprétées à Montréal et deux créations. Du souffle et du geste à l’incarnation quasi spirituelle de la musique, de l’infiniment humble et pur aux plus trafiqués des sons, de l’acoustique au traitement électronique sophistiqué, les artistes mèneront, à tour de rôle puis ensemble, l’auditeur à travers un parcours musical évolutif.

Musique de

LACHENMANN, FUJIKURA, VIVIER, ADÈS, PING YEE HO, MANOURY,

Kevin GIRONNAY et Félix-Antoine COUTU

Codes d’accès concrétise les ambitions des artistes émergents des musiques nouvelles en produisant des événements audacieux par leur forme et leur contenu ainsi qu’en concevant des contextes favorables à la prise de risques. De l’intérieur est présenté en première et réuni sur scène cinq des interprètes et des compositeurs des plus dynamiques sur la scène montréalaise.

Trio émérillon

Ensemble singulier dans le paysage culturel montréalais, le Trio Émerillon se démarque par la combinaison à la fois inusitée et polyvalente de ses trois instruments. Riche du parcours diversifié de ses membres fondateurs, Charlotte Layec, clarinettiste, Elizabeth Skinner, violoniste et Olivier Hébert-Bouchard, pianiste, ce trio s’impose comme un incontournable de la relève musicale canadienne. Inspiré par la rencontre de ses musiciens, provenant respectivement de France, de Colombie-Britannique et du Québec, le trio est nommé d’après le navire de Jacques-Cartier qui acosta aux abords de la Nouvelle-France au XVIe siècle, en quête de nouveaux rivages.

En vue de démocratiser le récital de musique de chambre, le Trio Émerillon navigue habilement entre les oeuvres célèbres et les curiosités du répertoire. En offrant à la fois une vitrine aux musiques actuelles, aux compositeurs méconnus, et un éventail d’arrangements exclusifs à cette formation, le trio se distingue par l’audace de ces projets taillés sur mesure. La palette sonore de l’ensemble, se voit encore élargie par la présence de la clarinette basse, instrument privilégié par le trio pour son timbre distinct et sa versatilité expressive. 

À travers un calendrier rempli d’événements à géométrie variable, le Trio Émerillon promet de surprendre par son désir d’explorer une variété d’esthétiques musicales et culturelles, et de toucher un public vaste, par la profonde sincérité artistique qui les habite. 

www.trioemerillon.com/

Olivier Hébert-Bouchard, piano

Natif de Trois-Rivières, Olivier Hébert-Bouchard est diplômé du Conservatoire de musique de Trois-Rivières (Prix avec Grande Distinction à l’unanimité) et de la Manhattan School of Music (Maîtrise avec distinction), de laquelle il était également boursier. Il complète son éducation lors de programmes de perfectionnement à la Universität Mozarteum Salzburg d’Autriche, le Boston University Tanglewood Institute, l’Académie Intenationale d’Été de Nice, et the Juilliard School et auprès de nombreux pianistes de réputation internationale.

M. Hébert-Bouchard est lauréat de nombreux concours nationaux et internationaux, dont notamment leJulia Crane International Piano Competition, le Gian Battista Viotti International Piano Competition, le Missouri Southern International Piano Competition, le Concours OSM / Standard Life, le Toronto Symphony National Piano Competition et le Wigmore Hall International Song and Lied Competition). Il se produit comme soliste et chambriste avec de nombreux orchestres nord-américains. Artiste radiophonique actif, on peut l’entendre sur les ondes d’Espace-Musique, Radio-Canada international, CBC et l’Union Européenne de Radio- Télévision. Sa participation à plusieurs festivals et tournées inclut des prestations pour (le) Poisson Rouge, Lives of the Piano at Carnegie Hall, Tanglewood on Parade, Jeunesses Musicales Canada, le Festival de Nouvelles Musiques de Montréal, le Festival d'Opéra de Québec, Erreur de type 27, la New York Flute Fair, le Festival Orford et les Nuits Magiques de Nice en France.

Féru d'art multidisciplinaire, M. Hébert-Bouchard prend part à de nombreux projets mixtes combinant danse, théâtre, improvisation, art visuel et musique, avec entre autres Corpus Rhésus Danse, The Juilliard School, le Mois Multi de Québec, le Festival International de la Poésie de Trois-Rivières et les Conservatoires d'art dramatique du Québec. Il a également joué comme « doublure piano » d’André Mathieu dans le film de Luc Dionne L’enfant prodige présenté au grand écran au printemps 2010.

De 2011 à 2015, M. Hébert-Bouchard a été professeur de piano d’accompagnement consécutivement au Conservatoire de musique de Rimouski, au Conservatoire de musique de Québec et à l’Université Laval. Comme pianiste-collaborateur et coach, il participe régulièrement aux activités de l'Université de Montréal de l’Université McGill ainsi qu'à de nombreuses compétitions et académies de musique dont l’Académie Internationale d’Été de Nice, le New York Summer Music Festival, l'Académie de musique et danse du Domaine Forget, l'Institut Canadien d'Art Vocal le Concours de Musique du Canada et le Tremplin International, le Prix d’Europe et à de nombreux récitals à travers le Québec, le Canada et l’Amérique du Nord.

En janvier 2013, M. Hébert-Bouchard fonde la série de concerts nomades Les Plaisirs non- coupables. Il est également membre fondateur du Duo Palladium et de SOLIS – Piano Duo.

Charlotte Layec, clarinette

Ses études musicales achevées en France (Licence de Musicologie, Licence de Musicien-Interprète, Diplôme d’État de professeur de clarinette), Charlotte Layec arrive à Montréal en septembre 2015 pour approfondir davantage son interprétation en clarinette et clarinette basse, auprès d’André Moisan, clarinette basse solo de l’Orchestre Symphonique de Montréal (OSM). Récipiendaire d’une bourse d’excellence, elle obtient sa Maitrise en Musique en Interprétation à l’Université de Montréal, en mai 2017.

Musicienne d’orchestre accomplie, Charlotte Layec a joué au sein de l’Orchestre Universitaire de Montréal (OUM) dirigé par Jean-François Rivest, Yoav Talmi et Alain Trudel. Elle s’est également produite avec l’Orchestre Symphonique de Montréal, sous la direction de Kent Nagano, ainsi qu’avec le Nouvel Ensemble Moderne, dirigé par Lorraine Vaillancourt.
Désireuse d’entretenir une pratique de musique de chambre, Charlotte Layec fonde, en 2017, le trio Émérillon avec Élizabeth Skinner (violoniste) et Olivier Hébert-Bouchard (pianiste).

Fascinée par la création contemporaine et les musiques électroacoustiques, elle collabore avec plusieurs compositeurs sur des pièces pour clarinette basse solo, électroacoustique et vidéo générative
tels que Imaginary Landscape de Pierre-
Luc Lecours et la vidéo de Myriam Boucher (créée au Festival MUTEK 2017, à
Montréal) et Verklärter Rohr de Jullian Hoff (présentée aux TIES 2017 à Toronto,
au Festival MISE EN PLACE 2017 à New York et au Festival RE:FLUX 2018 à
Moncton).

Improvisatrice chevronnée, elle fait partie de l’ensemble ILÉA-Improvisation Libre et Électro-Acoustique, qui s’impose sur la scène montréalaise depuis sa création en septembre 2015.
Charlotte Layec se distingue aussi en tant que pédagogue en enseignant la clarinette à l’École des Jeunes de l’Université de Montréal ainsi que dans d’autres collèges du Grand Montréal. Elle est l’auteur d’une série de compositions pédagogiques visant à introduire le langage contemporain aux clarinettistes de tous âges et tous niveaux, intitulée La cuisine des sons.

Elizabeth Skinner, violon

Intriguée par le violon, Elizabeth Skinner débute ses études musicales à l’âge de neuf ans dans sa ville natale de Victoria, au Canada. Depuis, elle est devenue une interprète impliquée et polyvalente, lauréate de nombreux concours comme soliste et chambriste à travers l’Amérique du Nord. 

Musicienne active, Elizabeth s’est produite en Autriche, en Allemagne, en Italie, en Suisse, en Chine, en Corée du Sud et au Japon. Elle collabore régulièrement avec ses deux ensembles, Trio Armonioso et Trio Émérillon, est violon solo associé de l’orchestre de chambre Pronto Musica, et est membre de Collectif9, l’ensemble à cordes classique de pointe, basé à Montréal. 

En tant que violon solo, Elizabeth a mené de front plusieurs ensembles de haut niveau, dont le McDuffie Center String Ensemble, le McGill Symphony Orchestra, et le McGill Contemporary Music Ensemble. Elle a également eu le privilège de travailler avec les chefs Ward Stare, Robert Spano, Eric Jacobson, Janos Sandor, Matthias Pintscher, Pablo Heras-Casado, Alan Gilbert et Alexis Hauser, et de partager la scène avec plusieurs musiciens de grand renom, entre autres Amy Schwartz Moretti, David Halen, Robert McDuffie, Daniel Phillips, Axel Strauss, Eric Nowlin, Marc Coppey, Kurt Muroki, Huw Watkins, Pedja Muzijevic, Steven Dann, Ernst Kovacic, Anssi Karttunen et Johannes Moser.

Elizabeth obtient un Bachelor of Music in Violin Performance “magna cum laude” du Robert McDuffie Center for Strings de la Mercer University en Géorgie, USA. Elle complète également un Master of Music in Violin Performance à la McGill University de Montréal, où elle poursuit présentement un doctorat en interprétation sous la tutelle d’Axel Strauss.

Elle a remporté le Concours de Musique du Canada dans la catégorie cordes 19-30 ans (2015), le prix Peter Mendell des Jeunesses Musicales Canada, le premier prix de la catégorie cordes au prix d’Europe 2016, ainsi que le troisième prix global de la compétition et le prix Guy Soucie pour son interprétation de l’œuvre québécoise. En 2017, elle a été boursière de la Sylvia Gelber Music Foundation. Plus récemment, Elizabeth est finaliste de la Eckhardt-Gramatté National Music Competition (2018). 

Événements à venir