Ciné-Docu : Generation Zapped
Salle Alec et Gérard Pelletier présente

Ciné-Docu : Generation Zapped

28 mars 2019
19h30 – 21h30 / Entrée: 19h00

4c, rue Maple, Sutton, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Salle Alec et Gérard Pelletier à info@salleagpelletier.com.

Achat de billets

VOASF  1h14

Documentaire suivi d'une discussion avec le professeur Paul Héroux.

GENERATION ZAPPED se penche sur les dangers potentiels d’une exposition prolongée aux radiofréquences (RF) émises par les antennes et autres technologies sans fil, en particulier sur la santé et le développement de nos enfants. Il traite de leurs liens avec le cancer du sein et du cerveau, l’infertilité accrue, les mutations génétiques liées à l’autisme et au TDAH, ainsi que d’autres problèmes de santé qui sont en hausse à l’ère du tout-au-sans fil, dont l’hypersensibilité électromagnétique (EHS).

Aujourd’hui, le niveau d’exposition aux rayonnements de micro-ondes pulsées émis par les technologies sans fil augmente de façon exponentielle tandis que les normes de sécurité établies par les organismes de réglementation fédéraux sont obsolètes. De nouveaux appareils sans fil, comme les téléphones intelligents, les tablettes, les routeurs Wi-Fi et les moniteurs pour bébé ainsi que des millions de produits dotés de puces/antennes et qui participent à l’« Internet des objets », continuent d’arriver sur le marché sans tests préalables démontrant leur innocuité ni aucune surveillance post-commercialisation. Trop peu est fait pour assurer la sécurité et la sensibilisation du public.

GENERATION ZAPPED présente des vérités qui dérangent au sujet de cette révolution technologique ainsi que des moyens pour réduire notre exposition et ainsi limiter les risques qui y sont associés.

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

VOASF  1h14

Documentaire suivi d'une discussion avec le professeur Paul Héroux.

GENERATION ZAPPED se penche sur les dangers potentiels d’une exposition prolongée aux radiofréquences (RF) émises par les antennes et autres technologies sans fil, en particulier sur la santé et le développement de nos enfants. Il traite de leurs liens avec le cancer du sein et du cerveau, l’infertilité accrue, les mutations génétiques liées à l’autisme et au TDAH, ainsi que d’autres problèmes de santé qui sont en hausse à l’ère du tout-au-sans fil, dont l’hypersensibilité électromagnétique (EHS).

Aujourd’hui, le niveau d’exposition aux rayonnements de micro-ondes pulsées émis par les technologies sans fil augmente de façon exponentielle tandis que les normes de sécurité établies par les organismes de réglementation fédéraux sont obsolètes. De nouveaux appareils sans fil, comme les téléphones intelligents, les tablettes, les routeurs Wi-Fi et les moniteurs pour bébé ainsi que des millions de produits dotés de puces/antennes et qui participent à l’« Internet des objets », continuent d’arriver sur le marché sans tests préalables démontrant leur innocuité ni aucune surveillance post-commercialisation. Trop peu est fait pour assurer la sécurité et la sensibilisation du public.

GENERATION ZAPPED présente des vérités qui dérangent au sujet de cette révolution technologique ainsi que des moyens pour réduire notre exposition et ainsi limiter les risques qui y sont associés.

suivi d'une discussion avec le professeur Paul Héroux

Le Dr. Paul Héroux est un scientifique qui a œuvré en génie électrique (15 ans) et dans les sciences de la santé (27 ans). Il a débuté sa carrière de chercheur à l’Institut de Recherche d’Hydro-Québec à Varennes, Québec, une institution de réputation internationale. Après avoir complété sa formation par des cours en Biologie et Médecine, il s’est intéressé aux problèmes de santé reliés aux champs électromagnétiques.

Puis, il est devenu professeur associé à la Faculté de Médecine de McGill dans le programme de Santé au Travail, dont il est actuellement le directeur. Il a été également nommé Scientifique Médical au département de chirurgie de l’Hôpital Royal Victoria (actuellement le Centre de Santé Universitaire de McGill) à la suite de son projet sur la pathophysiologie des brûlures électriques.

Ses contributions majeures de recherche incluent le design et construction d’un dosimètre pour documenter l’exposition aux radiations électromagnétiques, une étude majeure sur la pathophysiologie des brûlures électriques, le développement d’une méthode diagnostique (Electrical Impedance Spectroscopy) basée sur les propriétés électriques des tissus biologiques, et un système de vision par ordinateur pour l’évaluation des effets de combinaisons de produits thérapeutiques et de l’environnement sur les cellules humaines en culture.

Dans le domaine spécifique de la bioélectromagnétique, il documenté la contraction de karyotype, la perte de chromosomes des cellules cancéreuses hyperploïdes sous restriction métabolique. La même contraction de karyotype est détectée chez les cellules humaines cancéreuses exposées aux champs électromagnétiques de basse fréquence.

Ce travail a mené à la conclusion que ces champs agissent sur les mitochondries en inhibant le transfert de protons et d’électrons par tunneling intermoléculaire, en particulier à travers des pores aqueux, et spécifiquement dans le canal d’entrée de l’enzyme ATP synthase. Il a également développé une système d’exposition pour évaluer les impacts biologiques de divers protocoles de télécommunications (GSM, TDMA, etc.) sur les cellules vivantes à diverses fréquences micro-ondes.

Le DR. Paul Héroux enseigne actuellement la toxicologie, la protection auditive et les effets sur la santé de l’électromagnétisme aux étudiants en Santé professionnelle et de génie à la faculté de médecine de McGill.

Événements à venir