Pauline Julien, intime et politique