21 octobre 2017 – 21h00 – , Val-David, QC
Le Mouton Noir présente

Les Dales Hawerchuk

LES DALES HAWERCHUK
Les Dales Hawerchuk roulent leur rock depuis une décennie sonnante. Gras, costaud et sans
remord, le quatuor Jeannois assume ses riffs cossus et nous les balance en pleine gueule comme
peu de groupes y parviennent de ce côté-ci du fleurdelisé.

Entrée: 16h00

Sélectionnez vos billets

Admission générale21,92 $ (incluant taxes et frais de service)

Les Dales Hawerchuk

Les Dales Hawerchuk roulent leur rock depuis une décennie sonnante. Gras, costaud et sans remord, le quatuor Jeannois assume ses riffs cossus et nous les balance en pleine gueule comme peu de groupes y parviennent de ce côté-ci du fleurdelisé.

Introduit aux oreilles du grand public en 2005 avec un premier opus homonyme – suivi de Dales Hawerchuk 2 (2008) et Le tour du chapeau (2011) – qui fait rugir le groupe aux quatre coins de la province, Les Dales se taillent vite une place plus qu’enviable au coeur de la scène rock, PQ. Quelques nominations à l’ADISQ (2006, 2012) et un GAMIQ (2012) en poche plus tard, les garçons rappliquent en force.

Mené de front par les frères Sylvain et Sébastien Séguin aux voix et guitares, ainsi que Charles Perron à la basse et Pierre Fortin à la batterie, les garçons reviennent en force avec un quatrième long jeu, Désavantage numérique, sur lequel ils renouent avec l’énergie brute qui les a mise au monde. Enregistré live en studio, sous la tutelle du batteur Pierre Fortin qui assume aussi la réalisation, les garçons restent fidèles à la famille et à leur complice de toujours, Olivier Langevin, qui fait crier sa guitare sur quelques titres.

Grandis aux consonances des Nirvana, Soundgarden et Queens of the Stone Age de ce monde, à une époque où on s’échangeait les TDK, Les Dales renouent sur ce gravé avec le son lourd et musclé des premiers balbutiements mais avec un doigté et une maitrise hors du commun, fruit d’une décennie à sillonner les scènes pour y redresser les esprits et y amocher quelques tympans.

Si le précédent Tour du chapeau (éternelle référence au Hockey) était plus assis, plus lent et plus lourd que ce à quoi ils nous avaient jusque-là habitué, Les Dales replongent cette fois-ci tête première dans un rock carré, fortifié et équipé pour veiller tard. À travers ce besoin à se ré-enraciner, une constante persiste envers et contre tous : Tout pour le rock!

Soyez avertis.

Également à venir
@ Le Mouton Noir

Pages: 01 02 03