Tokyo Idols
Cinéma Le Clap présente

Tokyo Idols

18 mai 2018
19h00 – 20h30 / Entrée: 18h30

2360, chemin Sainte-Foy, Centre Innovation, Québec, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Cinéma Le Clap à leclap@clap.ca.

Achat de billets

TOKYO IDOLS
Un film de Kyoko Miyake

Canada · Japon · Royaume-Uni

Générique: Canada · Japon · Royaume-Uni. 2017. 90 min (V.O.S.-T.F.). Documentaire musical écrit et réalisé par Kyoko Miyake. Mus. orig. : David Drury. Avec Rio Hiiragi.

Notes: Plus de 10 000 jeunes Japonaises font carrière dans le domaine de la chanson au pays du Soleil levant. Cet univers du divertissement musical, hyper-sexualisé et basé sur l’image, rapporte des milliards annuellement. Que ce soit sur scène ou sur Internet, les carrières des plus célèbres de ces chanteuses ou de ces groupes d’interprètes sont construites autour du fantasme de la lycéenne. Celles qu’on surnomme là-bas les idols vivent un rêve éveillé, connaissent une gloire instantanée pour les plus populaires et deviennent des objets d’adoration. Leurs moindres faits et gestes sont épiés par des hordes de fans passionnés, des hommes âgés majoritairement entre 35 et 50 ans. Costumes, produits dérivés, sites aguichants : tout est mis en œuvre pour créer le désir et accroître un culte qui ne sert qu’à rentabiliser une industrie qui cultive ses propres démons autour de l’icône féerique et affriolante de la docile jeune fille en fleurs. (P.B.)
« TOKYO IDOLS est une investigation fascinante autour de l’industrie du fantasme japonais rapportant des milliards chaque année. » (N. Allen, RogerEbert.com)

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

TOKYO IDOLS
Un film de Kyoko Miyake

Canada · Japon · Royaume-Uni

Générique: Canada · Japon · Royaume-Uni. 2017. 90 min (V.O.S.-T.F.). Documentaire musical écrit et réalisé par Kyoko Miyake. Mus. orig. : David Drury. Avec Rio Hiiragi.

Notes: Plus de 10 000 jeunes Japonaises font carrière dans le domaine de la chanson au pays du Soleil levant. Cet univers du divertissement musical, hyper-sexualisé et basé sur l’image, rapporte des milliards annuellement. Que ce soit sur scène ou sur Internet, les carrières des plus célèbres de ces chanteuses ou de ces groupes d’interprètes sont construites autour du fantasme de la lycéenne. Celles qu’on surnomme là-bas les idols vivent un rêve éveillé, connaissent une gloire instantanée pour les plus populaires et deviennent des objets d’adoration. Leurs moindres faits et gestes sont épiés par des hordes de fans passionnés, des hommes âgés majoritairement entre 35 et 50 ans. Costumes, produits dérivés, sites aguichants : tout est mis en œuvre pour créer le désir et accroître un culte qui ne sert qu’à rentabiliser une industrie qui cultive ses propres démons autour de l’icône féerique et affriolante de la docile jeune fille en fleurs. (P.B.)
« TOKYO IDOLS est une investigation fascinante autour de l’industrie du fantasme japonais rapportant des milliards chaque année. » (N. Allen, RogerEbert.com)

Événements à venir