Québec My Country, Mon Pays
Cinéma Le Clap présente

Québec My Country, Mon Pays

17 mai 2018
19h00 – 20h20 / Entrée: 18h30

2360, chemin Sainte-Foy, Centre Innovation, Québec, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Cinéma Le Clap PSF à leclap@clap.ca.

Achat de billets

QUÉBEC MY COUNTRY, MON PAYS
Un film de John Walker

Québec

Générique: Québec. 2017. 80 min (V.O.S.-T.F.). Documentaire réalisé par John Walker.

Synopsis: QUEBEC, MY COUNTRY, MON PAYS retrace les suites et les contrecoups de la Révolution tranquille des années 60. Ce mouvement pour la justice sociale a déclenché des changements culturels et politiques à l’origine du mouvement indépendantiste, de la crise d’Octobre et, ultimement, de l’exode de plus de 500 000 Québécois anglophones. Dans un film qui déborde d’amour et de nostalgie, le cinéaste John Walker, né à Montréal, dévoile la relation complexe qu’il entretient avec le Québec.

Notes: La famille Walker est établie au Québec depuis 250 ans. Néanmoins, dès l’enfance, le cinéaste peine à y trouver sa place et à s’y sentir chez lui. De façon très personnelle, il va à la rencontre de plusieurs personnages, dont des membres de sa famille sur trois générations, des amis d’enfance et des collègues du milieu artistique – Denys Arcand, Jacques Godbout, Louise Pelletier – ainsi que Christina Clark, une jeune femme qui partage sensiblement la même expérience que le cinéaste.

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

QUÉBEC MY COUNTRY, MON PAYS
Un film de John Walker

Québec

Générique: Québec. 2017. 80 min (V.O.S.-T.F.). Documentaire réalisé par John Walker.

Synopsis: QUEBEC, MY COUNTRY, MON PAYS retrace les suites et les contrecoups de la Révolution tranquille des années 60. Ce mouvement pour la justice sociale a déclenché des changements culturels et politiques à l’origine du mouvement indépendantiste, de la crise d’Octobre et, ultimement, de l’exode de plus de 500 000 Québécois anglophones. Dans un film qui déborde d’amour et de nostalgie, le cinéaste John Walker, né à Montréal, dévoile la relation complexe qu’il entretient avec le Québec.

Notes: La famille Walker est établie au Québec depuis 250 ans. Néanmoins, dès l’enfance, le cinéaste peine à y trouver sa place et à s’y sentir chez lui. De façon très personnelle, il va à la rencontre de plusieurs personnages, dont des membres de sa famille sur trois générations, des amis d’enfance et des collègues du milieu artistique – Denys Arcand, Jacques Godbout, Louise Pelletier – ainsi que Christina Clark, une jeune femme qui partage sensiblement la même expérience que le cinéaste.

Événements à venir