Amsterdam DNO - La dame de pique
Cinéma Le Clap présente

Amsterdam DNO - La dame de pique

25 avril 2018
18h30 – 22h05 / Entrée: 18h00

2360, chemin Sainte-Foy, Centre Innovation, Québec, QC, Canada
Pour plus d'information à propos de cet événement, veuillez contacter Cinéma Le Clap Sainte-Foy à info@clap.ca.

Achat de billets

AMSTERDAM DNO - LA DAME DE PIQUE
Un film de

Hollande

Générique: Hollande. 2018. 215 min (V.O.S.-T.F.). Tchaïkovski - Mise en scène / Stefan Herheim, Direction musicale / Mariss Jansons, Distribution / Misha Didyk (Hermann), Alexey Markov (Le comte Tomsky / Plutus), Vladimir Stoyanov (Le prince Eletski), Andrei Popov (Chekalinsky), Andrii Goniukov (Surin).

Synopsis: Voici peut-être le plus bel opéra romantique russe! Tirée de Pouchkine, cette histoire d’un homme torturé par la passion du jeu, jusqu’à y sacrifi er son amour et sa vie, mêle fantastique et réalisme avec une maestria dramaturgique exceptionnelle. Mais l’intérêt du spectacle que je vous propose, fi lmé à Amsterdam, est qu’il met en abyme cette dramaturgie en y introduisant Tchaïkovski lui-même! À la fois creusement de l’inconscient douloureux du compositeur et déploiement théâtral grandiose, ce spectacle étonnant ne vous lâche pas une seconde tant il est intensément joué, chanté et dirigé
(par l’immense, et rare à l’opéra, Mariss Jansons). La direction d’acteurs est d’une précision inouïe, la direction musicale est d’un lyrisme incroyable, comme la déclinaison lyrique de la Symphonie pathétique du même Tchaïkovski. La distribution, entièrement russe, est tout aussi transcendante, avec entre autres la comtesse de Larissa Diadkova, simplement légendaire.

Notes: Une proposition audacieuse et bouleversante qui fait de l’argument de l’opéra l’écho du drame personnel d’un Tchaïkovski homosexuel, jonglant avec ses désirs, la honte et la peur.

Vérification des disponibilités en cours... Vérification des disponibilités en cours...

AMSTERDAM DNO - LA DAME DE PIQUE
Un film de

Hollande

Générique: Hollande. 2018. 215 min (V.O.S.-T.F.). Tchaïkovski - Mise en scène / Stefan Herheim, Direction musicale / Mariss Jansons, Distribution / Misha Didyk (Hermann), Alexey Markov (Le comte Tomsky / Plutus), Vladimir Stoyanov (Le prince Eletski), Andrei Popov (Chekalinsky), Andrii Goniukov (Surin).

Synopsis: Voici peut-être le plus bel opéra romantique russe! Tirée de Pouchkine, cette histoire d’un homme torturé par la passion du jeu, jusqu’à y sacrifi er son amour et sa vie, mêle fantastique et réalisme avec une maestria dramaturgique exceptionnelle. Mais l’intérêt du spectacle que je vous propose, fi lmé à Amsterdam, est qu’il met en abyme cette dramaturgie en y introduisant Tchaïkovski lui-même! À la fois creusement de l’inconscient douloureux du compositeur et déploiement théâtral grandiose, ce spectacle étonnant ne vous lâche pas une seconde tant il est intensément joué, chanté et dirigé
(par l’immense, et rare à l’opéra, Mariss Jansons). La direction d’acteurs est d’une précision inouïe, la direction musicale est d’un lyrisme incroyable, comme la déclinaison lyrique de la Symphonie pathétique du même Tchaïkovski. La distribution, entièrement russe, est tout aussi transcendante, avec entre autres la comtesse de Larissa Diadkova, simplement légendaire.

Notes: Une proposition audacieuse et bouleversante qui fait de l’argument de l’opéra l’écho du drame personnel d’un Tchaïkovski homosexuel, jonglant avec ses désirs, la honte et la peur.

Événements à venir